Cevher Toktas : Le footballeur avoue avoir tué son fils de 5 ans touché par le Covid-19

Cevher Toktas : Le footballeur avoue avoir tué son fils de 5 ans touché par le Covid-19
Cevher Toktas, footballeur Turc, a avoué avoir étouffé son fils de 5 ans atteint du coronavirus car il ne l’aimait pas.

Si, à 32 ans, Cevher Toktas fait parler de lui, ce n’est pas pour ses exploits sur le gazon. Le footballeur Turc, défenseur central dans l’équipe Bursa Yıldırımspor, a confessé avoir tué son fils de 5 ans. Ce dernier était alors hospitalisé après avoir possiblement contracté le Covid-19.

Onze jours après la mort du petit garçon prénommé Kasim, son père a avoué avoir été à l’origine de son décès. Si l’enfant avait une forte fièvre et de difficultés respiratoires, cela n’a pas été la cause de sa mort. Son père, placé en quarantaine par mesure de sécurité, a étouffé son propre enfant avec un oreiller comme le rapporte plusieurs médias locaux.

C’est après avoir assisté à l’enterrement du petit que Cevher Toktas a tout avoué alors que tout le monde pensait que l’enfant était mort de cause naturelle.

J’ai appuyé un oreiller contre le visage de mon fils qui était allongé. Pendant quinze minutes, j’ai appuyé sans jamais l’enlever. Mon fils luttait pendant ce temps. Après qu’il a cessé de bouger, je l’ai relâché. Puis j’ai hurlé à l’aide pour que les médecins ne me suspectent pas.

a-t-il déclaré aux policiers.

Sa folle justification

Le petit Kasim est mort deux heures seulement après son admission au Dortcelik Children’s Hospital de Bursa. Cevher Toktas s’est justifié en ajoutant :

Je ne l’aimais pas. Je ne l’ai jamais aimé depuis qu’il est né. C’est la seule raison. Je n’ai pas de problèmes mentaux.

Celui qui avait rejoint le club de Bursa en août 2019 risque la prison à vie.

Plus sur le sujet