Sophie Ferjani (Maison à vendre) évoque ses débuts : « C’est ce qui m’a fait dire plus jamais »

Sophie Ferjani (Maison à vendre) évoque ses débuts : « C’est ce qui m’a fait dire plus jamais »
Sophie Ferjani est une femme aux multiples talents. Architecte à la télévision, gérante de magasin, maman de tribu... Comment fait-elle pour tout assumer ? Et bien, elle a quand même raté un événement majeur dans la vie d'un de ses enfants... Découvrez-le !

Sophie Ferjani a plein de projets en tête. Elle ne s’arrête jamais ou presque… L’exception arrive quand il s’agit de sa famille, bien sûr. Mais, avant d’avoir le déclic, elle a dû rater un moment important dans la vie d’un de ses enfants. Depuis, elle ne veut plus louper une seule seconde…

Sophie Ferjani : Maman et working-girl !

Sophie Ferjani est devenue célèbre grâce à l’émission Maison à vendre sur M6, où on la retrouve aux côtés de Stéphane Plaza. Et cela fait quatorze ans qu’elle supporte ce joyeux trublion de l’immobilier.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Sophie Ferjani (@sophie_ferjani)

Dans le cadre de son travail, l’architecte se déplace dans toutes les régions de France pour aider les familles à relooker leurs intérieurs. En plus, elle est également gérante d’une boutique de décoration à Marseille. C’est d’ailleurs là qu’elle vit avec ses proches.

En somme, elle a tout pour être heureuse. Elle réussit à vivre de son métier, qui est surtout sa passion. De plus, elle a fondé un beau foyer avec son mari et leurs trois enfants. Dans le cocon, il y a Achille (15 ans), Gabriel (10 ans) et Célestin (6 ans).

Alors, que demander de plus ? Du temps, peut-être ? En effet, Sophie Ferjani a un rythme de folie, comme vous pouvez l’imaginer. Ainsi, il est difficile de tenir sur le long terme dans ces conditions. À moins d’y laisser des plumes ou de faire de grands compromis.

 » Mon mari gère très très bien »

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Sophie Ferjani (@sophie_ferjani)

Heureusement, Sophie Ferjani a un mari en or et elle peut compter sur lui en toutes circonstances. En effet, leur union est un bel exemple d’égalité et de partage des tâches. D’ailleurs, elle l’a très bien expliqué dans le podcast de Télé-Loisirs :

Ils sont ma priorité, je vais régler ma journée en fonction de ça. Il faut être organisés, comme tous les parents aujourd’hui. (…) Mon mari gère très très bien. Depuis toujours, il s’est levé pour assurer un biberon sur deux la nuit, il a toujours changé les couches, il les a toujours habillés le matin pour aller à l’école, il a toujours fait faire les devoirs… Il a toujours fait exactement le même taff que moi sans aucune distinction. Quand je m’absentais, il a toujours géré, sans aucun problème.

Mais ses absences ont eu des conséquences…

Sophie Ferjani maman : la triste conséquence de Maison à vendre sur sa vie de famille...
Sophie Ferjani @DR

Comme vous l’avez vu, Sophie Ferjani est souvent sur les routes. L’émission de Maison à vendre lui demande beaucoup de temps et d’énergie. De ce fait, ses nombreuses absences ne sont pas sans conséquence. Par exemple, elle a été contrainte de rater l’anniversaire de son premier garçon. Et pas n’importe lequel, puisqu’il s’agissait de sa toute première bougie. Un déchirement total pour la maman. Elle raconte :

C’était lorsque le premier avait pile un an pour le premier tournage de Maison à vendre et je m’en suis un peu voulue. Cela m’a appris à ne pas dire ‘oui’ à tout à la télé. Mes priorités sont ma vie de famille et mes enfants. Si c’était à refaire, j’aurais demandé à décaler le tournage. A l’époque, je n’ai pas osé, c’était le début, les premiers tournages. On m’a donné ces dates, j’ai dit ‘oui ok’. Mon fils est parti chez mes parents. J’ai reçu la photo où il était en train de souffler sa première bougie. Cela m’a fait un pincement au cœur et c’est ce qui m’a fait dire ‘plus jamais’.

Mais cet évènement a eu le mérite de lui donner un déclic. C’est à partir de cet instant que Sophie Ferjani a décidé que son travail ne passerait plus avant ses enfants. En effet, profitons de ses bambins tant qu’ils sont encore là !

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article : ,
Emission(s) liés à cet article :
Hashtag(s) liés à cet article :