Sofia Essaïdi à propos de sa participation à DALS : « J’étais complètement droguée aux médicaments »

Sofia Essaïdi à propos de sa participation à DALS : « J’étais complètement droguée aux médicaments »
Souvenez-vous, en 2011, Sofia Essaïdi a participé à la première saison de "Danse avec les stars" aux côtés du danseur Maxime de Dereymez. Ils terminent deuxième de la compétition. Cependant, cette expérience ne lui pas a laissé que des bons souvenirs... Elle s'est exprimée à ce sujet lors du Buzz TV du "Figaro". 

C’est en 2003 que Sofia Essaïdi est révélée au grand public, grâce à la célèbre émission de l’époque, Star Academy. Depuis, l’eau a coulé sous les ponts et la jeune femme s’est consacrée à sa carrière de comédienne. Les téléspectateurs ont pu la découvrir dans Aïcha, puis dans la série La Promesse aux côtés d’Olivier Marchal. Elle fera également partie du casting de la série Les Combattantes qui arrive prochainement sur TF1. Ce mercredi 9 février 2022, elle était à l’affiche du téléfilm Qu’est ce qu’elle a ma famille ? diffusé sur France 2.

Sofia Essaïdi : retour sur son expérience douloureuse dans DALS

C’est à l’occasion de la promotion de ce téléfilm que la comédienne Sofia Essaïdi a été interrogée sur ses pires souvenirs de tournage. Elle a donc évoqué son expérience dans Danse avec les stars. La jeune femme s’était grièvement blessée avant la représentation. Elle se confie lors du Buzz TV du Figaro :

Je me suis pratiquement cassé deux côtes trois jours avant le premier prime. Les médecins voulaient que j’annule l’émission, mais je n’ai pas voulu le faire, ce qui fait que j’ai commencé le tournage blessée.

Sofia Essaïdi à propos de sa participation à DALS : "J'étais complètement droguée aux médicaments"
Sofia Essaïdi (Danse avec les stars) @TF1 Production

« J’étais en souffrance totale »

Sofia Essaïdi a terriblement souffert de ses blessures. Elle a donc dû prendre plusieurs médicaments afin que la douleur soit supportable et qu’elle puisse danser correctement. Elle a également fait une révélation surprenante à propos de ce tout premier prime :

Le premier prime, je n’ai pas beaucoup de souvenirs parce que j’étais complètement droguée aux médicaments pour pouvoir tenir. C’était pour pouvoir danser parce que, sans ça, je n’aurais pas pu.

Evidemment, la jeune femme a payé par la suite, les frais de sa performance sportive puisque le lendemain matin, son corps était tout endolori. C’est ce qu’elle confie :

Ça a été vraiment terrible. Je me rappelle du lendemain de ce prime-là où je n’ai carrément pas pu me lever parce que forcément j’avais poussé mon corps et j’ai dû rester allongée plusieurs jours après. Les trois-quatre premières semaines de cette émission, j’étais en souffrance totale. Je n’avais pas envie que ça se voit donc je n’en parlais pas. Ça reste un moment bien douloureux.

 

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :