Rebecca Hampton attaquée sur son physique : « Stop au body shaming »

Rebecca Hampton attaquée sur son physique : « Stop au body shaming »
Victime de body shaming sur la toile, Rebecca Hampton a décidé de régler ses comptes avec ses détracteurs. La comédienne a poussé un coup de gueule sur les réseaux sociaux.

Rebecca Hampton est en colère et elle le fait savoir. Si elle n’hésite pas à partager des moments de sa vie privée sur Instagram, la comédienne qui est au casting de Plus belle la vie s’est emparée de son compte Instagram afin de pousser un coup de gueule. En cause, les commentaires sur son physique.

« Ce matin, j’en ai marre »

Il y a quelques jours, l’actrice postait, sur son compte Instagram, un cliché où on la découvrait dans un petit bikini rose. Si elle a reçu une pluie de compliments, Rebecca Hampton a dû également faire face à quelques critiques déplacées sur son physique. En effet, certains internautes ont estimé que la comédienne était trop maigre.

Des critiques qui ont visiblement agacé la comédienne. Cette dernière s’est emparée de son compte Instagram afin de pousser un coup de gueule en story. Rebecca Hampton a ainsi confié :

Ce matin, j’en ai marre ! Alors à ceux qui me trouvent rachitique, un sac d’os, etc… Je vous réponds… J’ai un IMC de 18,5. Stop au body shaming.

Les people victimes de body shaming

En espérant que cette fois-ci, le message soit passé. Eh oui, ce n’est pas la première fois que la comédienne doit faire face aux commentaires désobligeants sur son physique. L’année dernière déjà, elle avait poussé un coup de gueule contre le body shaming.

Elle confiait alors :

Non, mais je vous rassure je vais très bien, je suis en pleine forme… c’est ‘gentil’ de vous inquiéter de ma santé… je vieillis, les loulous, c’est tout… c’est la vie qui veut ça…

Malheureusement, force est de constater que les femmes n’échappent pas à ce genre de critiques. Trop grosses, trop maigres… Nombreuses sont les personnalités à pointer du doigt le body shaming.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :