Rayane Bensetti répond à Hugo Clément suite à sa vidéo avec un ours : « Calmons-nous »

×
Il y a de la tension dans l’air entre Rayane Bensetti et Hugo Clément qui lui reproche d’avoir pris la pose avec un ours. Le comédien et le journaliste s’expliquent sur la Toile.

Hugo Clément n’a pas du tout apprécié une vidéo de Rayane Bensetti partagée sur la Toile. Dans celle-ci, nous pouvons voir le comédien donner un chamallow à un ours dans une cage.

Cher Rayane Bensetti, cet ours que vous nourrissez avec un chamallow passe sa vie enfermé dans des petits espaces et est contraint d’effectuer des « numéros » contre-nature pour amuser le public. Ne participez pas à ça s’il vous plaît et ne laissez pas penser à vos abonnés que c’est normal.

A alors écrit le journaliste très attaché à la cause animale.

Rayane Bensetti répond à Hugo Clément suite à sa vidéo avec un ours : "Calmons-nous"
Hugo Clément interpelle Rayane Bensetti @Instagram

Rayane Bensetti se justifie

Après avoir reçu de nombreux messages concernant cette fameuse vidéo, Rayane Bensetti a décidé de s’expliquer.

Je fais cette petite vidéo pour répondre aux messages que j’ai reçus concernant l’ours. Bon déjà calmons-nous. A vous entendre, on dirait que je m’appelle Van Pelt, que je suis au Kenya que je chasse le lion et que je le mets en trophée dans le salon. On est en train de faire un film, c’est du cinéma, où on fait évader un ours d’un cirque, d’où la cage et la laisse. Vous vous doutez bien qu’il y a des figurants donc ça reste quand même dangereux.

Il a ajouté :

L’ours ne tourne que 45 minutes par jour. Il a trois jours de tournage sur trois mois.

Rayane Bensetti ne s’attendait pas à de tels retours puisqu’il est, lui-même, très attaché à la condition animale.

Les gens qui me connaissent savent très bien à quel point j’aime les animaux et à quel point je suis contre la maltraitance animalière. En revanche, tous les gens qui ne me connaissent pas se permettent des commentaires et des jugements assez méchants, sans savoir et sans se renseigner.

Le dresseur de l’ours en question a par la suite partagé une vidéo de celui-ci en ne manquant pas de tacler Hugo Clément.

Bien évidemment Rayane c’était renseigné sur le bien-être animal et savait que Valentin ne vivait pas enfermé dans une petite cage. Alors, il y a de très mauvais dresseurs, il y a de très mauvais journalistes. Monsieur Hugo Clément, vérifiez vos sources et venez voir Valentin, venez voir comment il vit. Si ça c’est ce que vous appelez une petite cage, changez de métier.

Hugo Clément réplique

S’ils pensaient que la polémique allait s’arrêter là, c’est mal connaître Hugo Clément qui, s’appuyant sur une enquête menée par l’Association AVES France, a répliqué :

Malheureusement, Valentin est bien connu des associations de protection des animaux. Il s’agit d’un ours exploité par son dresseur pour le divertissement, qui passe l’essentiel de sa vie sur les routes, dans des petits espaces.  Par ailleurs, filmer un enclos avec de l’herbe pour « prouver » qu’un animal sauvage est « bien traité », c’est méconnaître les innombrables études scientifiques qui démontrent la souffrance physique et psychique des animaux enfermés dans des espaces qui ne correspondent pas à leur habitat naturel. Dans la nature, un ours parcourt librement la forêt sur des dizaines, voire des centaines de kilomètres.

Il a ajouté :

Rayane Bensetti estime que je suis « mal renseigné », mais concernant Valentin, nous sommes malheureusement très bien renseignés… Les animaux sauvages ne sont pas des jouets.

Rayane Bensetti répond à Hugo Clément suite à sa vidéo avec un ours : "Calmons-nous"
Hugo Clément répond à Rayane Bensetti @Instagram

Il a par la suite partagé plusieurs témoignages de personnes qui ont pu croiser le chemin de Valentin et qui ont alors décrit sa captivité. Hugo Clément a également partagé un extrait de l’enquête de l’Association AVES France qui a, notamment, cartographié les nombreux déplacements de Valentin.

Rayane Bensetti répond à Hugo Clément suite à sa vidéo avec un ours : "Calmons-nous"
Hugo Clément partage des extraits de l’enquête de l’Association AVES France @Instagram

Si la loi interdisant l’utilisation des animaux sauvages pour des spectacles itinérants a été adoptée il y a de ça quelques mois, Hugo Clément précise toutefois que l’interdiction serait effective dans sept ans seulement.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article : ,
Rayane Bensetti répond à Hugo Clément suite à sa vidéo avec un ours : « Calmons-nous »
Voir la galerie
3 Photos
rayane-bensetti-repond-a-hugo-clement-suite-a-sa-video-avec-un-ours-calmons-nous
Rayane Bensetti répond à Hugo Clément suite à sa vidéo avec un ours : « Calmons-nous »
rayane-bensetti-repond-a-hugo-clement-suite-a-sa-video-avec-un-ours-calmons-nous

Hugo Clément interpelle Rayane Bensetti @Instagram

rayane-bensetti-repond-a-hugo-clement-suite-a-sa-video-avec-un-ours-calmons-nous
Rayane Bensetti répond à Hugo Clément suite à sa vidéo avec un ours : « Calmons-nous »
rayane-bensetti-repond-a-hugo-clement-suite-a-sa-video-avec-un-ours-calmons-nous

Hugo Clément partage des extraits de l'enquête de l’Association AVES France @Instagram

rayane-bensetti-repond-a-hugo-clement-suite-a-sa-video-avec-un-ours-calmons-nous
Rayane Bensetti répond à Hugo Clément suite à sa vidéo avec un ours : « Calmons-nous »
rayane-bensetti-repond-a-hugo-clement-suite-a-sa-video-avec-un-ours-calmons-nous

Hugo Clément répond à Rayane Bensetti @Instagram