Rachel Legrain-Trapani : Pourquoi sa grossesse est compliquée

Rachel Legrain-Trapani : Pourquoi sa grossesse est compliquée
Rachel Legrain-Trapani est enceinte de son deuxième enfant et a expliqué à Sylvie Tellier ce qui est très contraignant durant sa grossesse.

Mardi 7 avril 2020, Sylvie Tellier a invité Rachel Legrain-Trapani sur son live Instagram. Miss France 2007 a ainsi pu donner de ses nouvelles en parlant notamment de sa deuxième grossesse. Eh oui, la jeune femme de 31 ans, déjà maman d’un petit Gianni (6 ans) né de son union avec Aurélie Capoue, attend désormais le premier enfant de son compagnon actuel, Valentin Léonard.

C’est cet été que doit avoir lieu l’accouchement, et Rachel Legrain-Trapani a déjà hâte que le jour j arrive. En effet, sa grossesse n’est pas une partie de plaisir.

Ce n’est pas que je n’aime pas être enceinte, mais je fais du diabète gestationnel, donc il faut que je me pique tout le temps. C’est quand même assez contraignant. J’ai dû en faire pour ma première grossesse, mais on ne l’avait pas vu. J’avais 25 ans et je n’avais pas fait autant de tests que maintenant. Mais j’avais pris beaucoup de poids et Gianni est né avec un poids assez conséquent. J’avais pris 30 kilos.

Elle ne compte pas avoir d’autres enfants

Après son premier accouchement, Rachel Legrain-Trapani avait dû être hospitalisée une semaine pour deux hernies discales provoquées par son changement de poids. C’est aussi pour cela qu’elle fait aujourd’hui attention à son alimentation et continue de faire un peu de sport.

Elle a également révélé ne pas vouloir d’autres enfants en revenant sur la réaction qu’elle a eue lorsqu’elle a appris attendre de nouveau un garçon.

Je me disais que le sexe du bébé m’était égal, mais quand j’ai su que c’était un deuxième garçon, j’ai eu une petite pointe de… pas de tristesse parce que le principal c’est qu’il soit en bonne santé… Mais je me suis dit que j’aurais aimé avoir une petite fille, quand même, parce que je ne pense pas avoir de troisième enfant. J’ai déjà prévenu mon chéri.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :