Pierre Ménès accusé de harcèlement : Les conclusions de l’enquête à l’opposé de ses déclarations

Pierre Ménès accusé de harcèlement : Les conclusions de l’enquête à l’opposé de ses déclarations
Accusé de harcèlement, Pierre Ménès avait affirmé que l'enquête en interne n'avait rien donné ! Malheureusement pour lui, les résultats de l'enquête viennent d'être dévoilés.

Il y a quelques mois, Pierre Ménès était mis en cause pour son comportement plus que déplacé envers ses collègues féminines. S’il a depuis quitté Canal+, l’affaire se poursuit. Le site d’informations Les Jours vient de révéler les conclusions de l’enquête interne menée par la chaîne.

Pierre Ménès en "dépression" : "Ca fait quatre mois que je souffre énormément"
Pierre Ménès @DR

Un reportage choc

Pierre Ménès est toujours dans la tourmente ! En mars dernier, le célèbre chroniqueur sportif était accusé de comportement déplacé envers ses collègues féminines. Un mauvais comportement dénoncé à la suite de la diffusion du documentaire de Marie Portolano sur le sexisme dans le journalisme sportif, le 21 mars. Quelques jours plus tard, Pierre Ménès était suspendu « jusqu’à nouvel ordre » par Canal+ et une enquête était ouverte en interne. En juillet, le journaliste officialisait son départ du groupe privé en affirmant qu’il avait décidé de partir. L’Equipe révélait ensuite qu’un accord financier avait été trouvé entre les avocats de Canal+ et ceux de Pierre Ménès. Le commentateur quittait finalement la chaîne avec la somme de 500.000 euros.

https://www.instagram.com/p/B8o4st4IiaF/

Des conclusions accablantes

Interrogé concernant l’affaire, le journaliste avait ensuite affirmé que l’enquête interne diligentée par la chaine n’avait rien donné. On pensait donc que l’affaire aller se tasser mais c’était sans compter sur un nouveau rebondissement.

Contrairement à ce qu’affirmait Pierre Ménès, le média d’informations Les Jours vient de faire quelques révélations qui contredisent totalement le chroniqueur. Selon le media en ligne, 30 salariés de l’entreprise auraient été auditionnés par la direction. Parmi eux, on compterait 12 personnes témoins de faits de harcèlement de la part du journaliste sportif. Selon les témoignages, Pierre Ménès aurait ciblé sept personnes, dont cinq femmes. Suite à ces conclusions, le procureur de la République devrait être saisi. De son côté, Pierre Ménès n’a pas souhaité réagir à ces nouvelles révélations. Concentré sur de nouveaux projets, le journaliste sportif a annoncé il y a quelques jours qu’il lançait sa propre plateforme numérique consacrée au football, Pierrot Football Club.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :