Philippe Etchebest : Pourquoi a-t-il fini par accepter de se faire vacciner contre le Covid-19

Philippe Etchebest : Pourquoi a-t-il fini par accepter de se faire vacciner contre le Covid-19
Longtemps récalcitrant à se faire vacciner contre le covid-19, Philippe Etchebest a finalement changé d’avis et explique son choix.

Invité à prendre la parole sur RMC, Philippe Etchebest est revenu sur le sujet du pass sanitaire et la vaccination contre le covid-19. Depuis le début du confinement imposé par le gouvernement à la suite de la pandémie, Philippe Etchebest n’a jamais manqué une occasion de prendre la parole pour défendre le métier de restaurateur. Le secteur de la restauration a été très fortement impacté par les restrictions mises en place.

Philippe Etchebest était même allé jusqu’à pouvoir s’entretenir directement au téléphone avec Emmanuel Macron. Le Président de la République a, le 12 juillet dernier, mis en place d’autres mesures pour, cette fois-ci, pousser les Français à se faire vacciner.

Philippe Etchebest condamné par la justice : Il doit verser 20 000 euros à son voisin
Philippe Etchebest © Patrick Bernard/ Bestimage

Philippe Etchebest désormais vacciné

Alors qu’il a longtemps été réfractaire au vaccin contre le covid-19, Philippe Etchebest a finalement changé d’avis. C’est en tout cas ce qu’il a expliqué à Apolline de Malherbe.

On a tous envie de sortir de cette crise ! C’est une évidence. Le seul moyen pour sortir de cette crise, pour pouvoir revivre en liberté et ensemble, ça va passer par le vaccin. Les experts le disent.

a-t-il annoncé avant d’ajouter :

Je ne voulais pas me faire vacciner. Quand c’est sorti, j’étais sceptique et puis, par la force des choses, je me suis fait vacciner un peu comme tout le monde. Pour ma sécurité, pour celle des autres aussi et pour pouvoir enfin vivre ensemble !

Un pass sanitaire pour profiter d’un restaurant

Désormais, les Français vont être de plus en plus amenés à présenter leur pass sanitaire afin de prouver qu’ils sont bien vaccinés contre le covid-19 pour profiter de certains lieux. Ainsi, à partir du 21 juillet, tous les lieux de loisirs et de culture rassemblant plus de 50 personnes devront demander la présentation d’un pass sanitaire ou bien d’un test covid-19 négatif aux clients.

Philippe Etchebest redoute déjà les conflits que cela va engendrer dans son restaurant bordelais :

Vous vous rendez compte, un client un peu récalcitrant qui refuse de se faire sortir de l’établissement parce qu’il n’a pas le pass sanitaire ? Ça va finir en bagarre de saloon !

Qu’en pensez-vous ?

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :