Roselyne Bachelot encore mal en point à cause du Covid, son fils donne des nouvelles

Roselyne Bachelot encore mal en point à cause du Covid, son fils donne des nouvelles
La ministre de la Culture, Roselyne Bachelot, touchée par le Covid-19 et hospitalisée est en voie d’amélioration mais demeure fragile comme l’a indiqué son fils, Pierre Bachelot.

La ministre de la Culture, Roselyne Bachelot, a été testée positive au coronavirus le 24 mars. Sur Twitter, elle avait annoncé la nouvelle ainsi :

À la suite de symptômes respiratoires, j’ai fait un test qui confirme que je suis positive à la covid. À l’isolement, je vais aménager mon programme pour la semaine qui vient.

Mais malheureusement pour elle, le Covid l’a atteinte bien plus que prévu. Elle a en effet été hospitalisée dans la foulée à cause d’une dégradation de son état. Roselyne Bachelot s’est alors à nouveau exprimée pour tenter de rassurer sur son état :

Je suis prise en charge par des soignants exceptionnels et bénéficie désormais d’une oxygénothérapie renforcée.

Pierre Bachelot donne des nouvelles de sa mère

Mais ce message a finalement plus inquiété qu’autre chose tant il indiquait que la ministre de 74 ans éprouvait de grandes difficultés à combattre le coronavirus.

Alors c’est son fils, Pierre Bachelot, qui s’est saisi de son compte Facebook pour donner de plus amples nouvelles de sa mère :

Bonsoir à tous, merci de vos messages d’amitié pour maman qui va mieux, même si elle reste très fragile. Il faut attendre encore quelques jours pour que le danger soit écarté. Elle se bat avec courage.

bonsoir à tousmerci de vos messages d'amitiés pour maman qui va mieux même si elle reste très fragile. Il faut attendre encore qq jours pour que le danger soit écarté Elle se bat avec courage

Posted by Bachelot Pierre on Sunday, March 28, 2021

Le monde de la culture en souffrance

Espérons pour Roselyne Bachelot qu’elle nous reviendra en pleine forme. Elle qui a succédé à Franck Riester en juillet 2020 a en effet fort à faire pour gérer la crise liée à la pandémie dans son secteur. Les acteurs de la culture sont parmi ceux qui souffrent le plus des restrictions actuelles puisque cela fait des mois qu’aucun d’entre eux n’a pu se produire sur scène face à un public.

Roselyne Bachelot @DR
Roselyne Bachelot @DR

Une absence de contact avec le public qui prive les artistes de leur revenu principal et de leur motivation. Certains n’y survivent pas comme c’est le cas pour François Grenier, claveciniste de 39 ans spécialisé en musique baroque, qui, de désespoir, a mis fin à ses jours à la mi-mars.

Plus sur le sujet