Raquel Garrido accusée d’esclavage moderne, elle prend la parole et parle de machination contre elle

Raquel Garrido accusée d’esclavage moderne, elle prend la parole et parle de machination contre elle
Raquel Garrido et son époux Alexis Corbière font face à une terrible rumeur voulant qu’ils exploitent une femme de ménage à qui ils promettraient l’obtention des papiers. La femme politique s’est exprimée sur le sujet sur le plateau d TPMP.

Raquel Garrido et son époux Alexis Corbière ont vu rouge le 22 juin dernier en découvrant un article du Point les concernant. Dans celui-ci, le couple politique a été accusé d’une chose terrible : l’exploitation de leur femme de ménage sans papier. Ils lui auraient même promis la régularisation de sa situation en échange de ses services à une « cadence infernale ».

C’est lors d’un contrôle de police en mai dernier que la supposée victime aurait tout avoué. Cependant, le Point a fini par retirer son article et présenter ses excuses les plus plates à la députée de La France Insoumise élue à l’Assemblée nationale.

Raquel Garrido et Alexis Corbière démentent

Le jour même de la parution de l’article, Raquel Garrido et Alexis Corbière ont tenu à démentir via un communiqué, déclarant par la même occasion porter plainte contre le Point.

Raquel Garrido revient sur les accusations portées à son encontre

Ce jeudi 23 juin 2022, Raquel Garrido a pu prendre la parole à ce sujet sur le plateau de Touche pas à mon Poste sur C8. Choquée par ce qu’elle a pu lire et fatiguée de ce qui a suivi la parution de l’article, Raquel Garrido a confié à Cyril Hanouna :

Je suis en état de choc, je suis dans un état d’épuisement physique, psychologique qui est avancé. Je ne souhaite même pas à mon pire ennemi de vivre ce que l’on a vécu sur 24 heures.

Raquel Garrido affirme une chose. En plus de vouloir obtenir justice pour cet affront, elle affirme qu’elle ne pardonnera jamais au Point.

Je suis pas du tout passée à autre chose. Le mal est fait. Je vais essayer d’obtenir justice, pas seulement pour moi mais pour mes enfants. C’est la première fois qu’ils sont utilisés dans une machination contre moi et ça je ne le pardonnerai jamais.

Alors qu’il a été dit dans l’article que la prétendue victime se promenait également avec les enfants de Raquel Garrido, cette dernière a raconté que cela avait eu des conséquences sur sa fille.

Ma fille ce matin, en partant à l’école, a dit à Alexis ‘Papa, c’est vraiment toi qui viens me chercher à 16h30 ? Je ne veux pas être enlevé par quelqu’un qui va m’emmener à Paris ou par une nounou imaginaire’. Elle est vraiment traumatisée.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :