Rachida Dati : Pour la naissance de sa fille Zohra, elle a reçu… un mouton !

Rachida Dati : Pour la naissance de sa fille Zohra, elle a reçu… un mouton !
La femme politique Rachida Dati s’est laissé aller à quelques confidences sur sa petite fille Zohra auprès de Paris Match le 22 juillet.

C’est un sujet qu’elle aborde extrêmement rarement. La femme politique Rachida Dati a toujours combattu pour le respect de sa vie privée. Elle préfère s’en tenir à des interviews où elle expose ses convictions et ses combats politiques.

Mais il semblerait qu’avec les années, la maire du VIIe arrondissement de Paris se détende un petit peu. A l’occasion d’une interview accordée à Paris Match le 22 juillet, Rachida Dati a évoqué à plusieurs reprises sa petite fille.

« Nous l’avons confié à une ferme »

Ainsi, quand le journaliste lui a demandé si elle avait « un grigri » qui l’accompagnait pour lui porter bonheur, Rachida Dati a répondu par l’affirmative qu’il s’agissait d’un « bracelet de petites perles fait par ma fille ».

Et sur sa fille justement, qu’elle a nommée Zohra, le même prénom que sa mère décédée en 2001, Rachida Dati a raconté le cadeau étonnant qu’elle avait reçu à sa naissance en 2009 :

Le cadeau inattendu ? Le mouton offert à sa naissance, que nous avons confié à une ferme et qui est devenu le premier ami de ma fille.

La prochaine fois qu’une personne dans votre cercle d’amis a un enfant, n’oubliez pas, pas de chocolats ou de fleurs, faites-lui directement livrer un mouton !

La femme politique a ensuite appuyé encore ses propos sur sa fille lorsqu’on lui a demandé où résidait sa force :

Une famille solide, une vie personnelle solide et ma fille.

Rachida Dati a dû se battre pour Zohra

Il faut dire que Rachida Dati s’est battue dès la naissance de Zohra pour celle-ci. En effet, le père de sa petite fille, le milliardaire Dominique Desseigne, refusait absolument de reconnaître sa paternité. Tant et si bien que la membre des Républicains a dû l’assigner en justice.

Rachida Dati accuse la gauche d’être "complice de pédophilie et d’inceste"
Rachida Dati @Panoramic

Et elle a obtenu gain de cause, obtenant au passage une pension alimentaire de 2500 euros par mois pour subvenir aux besoins de son enfant. Cette lutte en justice a à coup sûr, forgé le mental de Rachida Dati. Et l’a amenée à mettre sa fille au-dessus de tout le reste parmi les choses qui comptent dans sa vie.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :