Olivier Véran : Le ministre de la Santé testé positif au Covid-19

Olivier Véran : Le ministre de la Santé testé positif au Covid-19
Le ministre de la Santé a été testé positif au Covid, ce jeudi 13 janvier 2022, à la mi-journée après l’apparition de symptômes légers. Comme le veut le protocole, Olivier Véran s'isolera quelques jours.

En poste depuis presque deux ans pour faire face à l’épidémie, le ministre de la Santé, Olivier Véran, a été testé positif au coronavirus. Le ministre de la Santé n’a pas échappé à la rapide circulation de la cinquième vague.

Olivier Véran n’échappe pas à la vague de contaminations

Alors que la France a enregistré près de 370 000 nouvelles contaminations ce mercredi 12 janvier 2022, Olivier Véran n’a pas échappé à cette vague. En effet, le ministre de la Santé vient de déclarer qu’il avait été testé positif au Covid-19. Sur son compte Twitter, il assure se mettre à l’isolement dès maintenant. En revanche, il promet qu’il continuera, quoi qu’il arrive, ses fonctions à distance.

Comme le protocole le veut, étant vacciné trois doses, Oliver Véran respectera donc un isolement et continuera à travailler depuis les quartiers privés de son ministère, où il réside.

Pour rappel, le gouvernement tentera de faire adopter d’ici quelques jours le pass vaccinal, visant à inciter au maximum les Français à se faire vacciner et à freiner au maximum la circulation de l’épidémie.

Omicron, moins virulent que les autres variants

Alors qu’Olivier Véran doit s’isoler, on en apprend un peu plus sur le variant Omicron. En effet, aujourd’hui, on sait qu’une personne malade du Covid-19, infectée avec le fameux variant, aurait environ 75 % de risque en moins d’être placée en soins intensifs. Ce n’est pas tout, selon l’étude américaine, elle a également plus de 90% de risque en moins de mourir, qu’une personne infectée avec le variant Delta.

Pour arriver à ce chiffre, l’étude américaine a observé que parmi les plus de 52 000 personnes infectées par Omicron suivies par cette étude, aucune n’a eu besoin d’un respirateur artificiel. Contre 11 personnes parmi les près de 17.000 infectées par Delta. Enfin, l’hospitalisation est également moins longue. Un jour et demi pour Omicron, contre près de cinq jours pour Delta.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :