Législatives 2022 : Raquel Garrido et plusieurs militants agressés à Drancy

Législatives 2022 : Raquel Garrido et plusieurs militants agressés à Drancy
Ce jeudi 16 juin 2022, alors que Raquel Garrido et plusieurs militants de la France Insoumise partaient à la rencontre des habitants de Drancy dans le cadre des élections législatives, ceux-ci ont été victimes d'une terrible agression...

Le deuxième tour des élections législatives approche à grands pas ! Et le moins que l’on puisse dire, c’est que la situation est clairement tendue partout en France. Car, plus que jamais, la majorité présidentielle est en danger. En effet, les résultats du premier tour montrent que le parti d’Emmanuel Macron et la NUPES (Nouvelle Union Populaire Économique et Sociale) sont au coude-à-coude.

C’est dans ce contexte qu’une terrible agression est survenue ce jeudi 16 juin 2022, dans la ville de Drancy, en Seine-Saint-Denis. Raquel Garrido, candidate aux législatives dans la 5ème circonscription du département, est partie, accompagnée de plusieurs militants, à la rencontre des habitants de la ville.

Raquel Garrido victime d’une agression

Raquel Garrido et les militants circulaient alors à Drancy dans une voiture avec une sono pour appeler les locaux à voter. C’est à ce moment-là que, soudainement, ils ont été visés par des gaz lacrymogènes. Jean-Luc Mélenchon, chef de file de la France Insoumise a relaté cette agression sur Twitter :

Deux camarades violentés, gazés et frappés à Drancy. L’équipe de Raquel Garrido est victime des violents de la majorité macroniste. Ça va trop loin. La haine sectaire et les outrances verbales des amis de Castaner et Montchalin sont insupportables.

Raquel Garrido a ensuite pris la parole sur le célèbre réseau social. Selon elle, il ne fait aucun doute que c’est son concurrent au deuxième tour des législatives, l’homme politique Jean-Christophe Lagarde qui est à l’origine de cette agression. Ce serait deux militantes soutenant le candidat de l’UDI qui auraient poussé un jeune individu à aller gazer la voiture de Raquel Garrido :

Alors que je circulais à Drancy avec une sono pour appeler au vote, deux militantes de Jean-Christophe Lagarde ont donné consigne à cet individu de gazer mon véhicule. Nous avons été pris en charge pour des soins. Nous portons plainte. Je continue ma campagne pour battre Lagarde dans les urnes.

La compagne d’Alexis Corbière a, par la suite, donné plus de détails au journal Le Parisien :

Il y avait deux militantes de Lagarde près de nous. On les a vu discuter avec un individu, et après ce dernier a couru vers nous, puis a gazé l’habitacle du véhicule. Ça nous a brûlés.

Raquel Garrido, en tête dans sa circonscription

Pour sa part, Jean-Christophe Lagarde dément fermement être à l’origine de cette affaire. L’homme politique réfute ainsi « toute implication ». Et celui-ci de déclarer sur son compte Facebook :

C’est fort de café de dire que je suis responsable. C’est un jeune de 13-14 ans qui s’en prend à Mme Garrido, rien à voir avec mes militants.

Pour rappel, au premier tour, Raquel Garrido est arrivée en tête en obtenant près de 37,9 % des voix contre 33,4 % pour Jean-Christophe Lagarde. Plus que jamais, ce deuxième tour s’annonce serré. En troisième position on retrouve Nelly Lestradet du Rassemblement National avec 9,6 % et en quatrième position, Nabil Ait Akkache du parti Ensemble (majorité présidentielle) avec 8%.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :