Jack Lang : Découvrez sa défense malhabile face à une tribune signée pour décriminaliser la pédophilie en 1977

Jack Lang : Découvrez sa défense malhabile face à une tribune signée pour décriminaliser la pédophilie en 1977
L’ancien ministre de la Culture, Jack Lang, était invité d’Europe 1 le 18 janvier 2021. Il a dû se désolidariser d’une tribune signée par lui il y a 44 ans, demandant à décriminaliser la pédophilie.

L’affaire qui secoue le monde politique et culturel français actuellement, c’est le livre de Camille Kouchner, La familia grande. Dans ce livre paru le 7 janvier 2021, la fille de Bernard Kouchner raconte l’inceste commis pendant des années par Olivier Duhamel, son beau-père, sur son frère jumeau.

Olivier Duhamel est accusé d'inceste sur son beau-fils @Belga Image
Olivier Duhamel est accusé d’inceste sur son beau-fils @Belga Image

Des faits gravissimes et tus jusque-là en raison du tabou pesant sur ce crime. De nombreuses personnalités ont depuis exprimé leur avis sur ce sujet. Et Jack Lang, invité d’Europe 1 et de Sonia Mabrouk le 18 janvier, est venu allonger la liste. Voilà ce qu’il a déclaré au sujet des faits dont est accusé Olivier Duhamel :

C’est une honte ce qui a été accompli par Olivier Duhamel. C’est une honte ! Il n’y a pas de mots pour désigner l’inceste, pour désigner la pédophilie… C’est révoltant ! Moi ça me révolte d’autant plus que je l’ai connu comme collègue puisque c’est un grand professeur de droit…

Jack Lang pointé du doigt

Oui mais voilà, il y a 44 ans, Jack Lang a signé une tribune demandant à décriminaliser la pédophilie. C’est Sonia Mabrouk qui lui a rappelé en ces termes :

C’était il y a 40 ans, en 1977, avec d’autres signataires, même des grands noms, c’était une tribune pour décriminaliser les rapports sexuels avec les jeunes adolescents.

Jack Lang, gêné, a alors coupé l’animatrice pour affirmer :

C’était une connerie !

L’ancien homme politique a ensuite tenté de s’expliquer :

Je l’ai dit et redit, on était très nombreux à l’époque à signer ça, Daniel Cohn-Bendit, Michel Foucault… une série d’intellectuels, c’était l’après 68 et nous étions portés par une sorte de vision libertaire fautive.

Avant de conclure :

Que dois-je faire ? M’immoler devant vous ? J’ai fait une connerie et basta, voilà.

Les internautes pas convaincus du tout

Une défense qui a pourtant très peu convaincu. Sur les réseaux sociaux, Jack Lang s’est ainsi fait tacler très fortement par les internautes.

Il va sans doute lui falloir plus que ces regrets prononcés à la va-vite et sous la pression pour faire oublier cette tribune embarrassante que réapparaît aujourd’hui.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :