Isabelle Balakny hospitalisée après une tentative de suicide ? Patrick Balkany dément

Isabelle Balakny hospitalisée après une tentative de suicide ? Patrick Balkany dément
Ce samedi 2 mai 2020, le site actu.fr révélait qu’Isabelle Balkany était hospitalisée depuis une semaine après avoir tenté de mettre fin à ses jours. Mais son époux a tenu à rétablir la vérité.

En mai 2019, Isabelle Balkany avait tenté de mettre fin à ses jours dans son manoir de Giverny (Eure) en avalant une grande quantité de médicaments. Hélas, cet événement lui avait laissé de nombreuses séquelles :

J’en avais marre de recevoir des insultes donc j’ai eu un burn-out complet qui m’a provoqué un coma. Trois semaines d’amnésie totale et des problèmes neurologiques importants puisque je ne pouvais pas tenir seule debout.

Avait-elle révélé à BFM TV en octobre dernier.

Ce samedi 2 mai 2020, le site actu.fr annonçait que l’ex-première adjointe à la mairie de Levallois-Perret avait de nouveau tenté de se suicider à Giverny :

Elle a tenté de mettre fin à ses jours à l’aide de médicaments, vers 20h30.

Selon le site d’informations, la septuagénaire aurait ensuite été hospitalisée au CHU de Rouen.

Mais son époux vient de démentir cette rumeur.

Une pneumonie sans lien avec le covid-19

Marié avec Isabelle depuis 44 ans, Patrick Balkany a tenu à donner des nouvelles de la femme de sa vie. Ce lundi 4 mai 2020, l’ancien maire de Levallois-Perret a posté un long message sur son compte Instagram dans lequel il révèle que son épouse souffre d’une pneumonie sans lien avec le coronavirus :

Elle a eu une pneumonie carabinée qui a nécessité son hospitalisation. Trois jours sous respirateur, fortes doses d’antibiotiques. Elle va nettement mieux et le danger est écarté. Pas de virus, évidemment pas de suicide !!!! Encore quelques jours à l’hôpital et retour à la maison lorsqu’elle aura repris des forces.

A-t-il écrit.

Selon Le Parisien, Isabelle Balkany inquiéterait toujours ses proches qui la considèrent comme « psychologiquement très fragile ».

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :