Invasion du Capitole : Les stars s’en prennent à Donald Trump et ses partisans

Invasion du Capitole : Les stars s’en prennent à Donald Trump et ses partisans
Voir le diaporama
1 Photos
Supporters of U.S. President Donald Trump gather in Washington
Invasion du Capitole : Les stars s’en prennent à Donald Trump et ses partisans
Supporters of U.S. President Donald Trump gather in Washington

Capitol Building in Washington, U.S., January 6, 2021. REUTERS/Leah Millis

Certaines personnes n’apprécient pas la passation de pouvoir entre Donald Trump et Joe Biden. Les partisans du controversé président américain ont révolté l’Amérique en envahissant le Capitole. Les célébrités réagissent.

Donald Trump va devoir quitter la fameuse maison Blanche de Washington pour laisser sa place à Joe Biden. Le 45e Président des États-Unis, en fonction depuis le 20 janvier 2017, va alors être remplacé par Joe Biden qui est ressorti victorieux des élections présidentielles.

Alors que Joe Biden devrait prendre ses fonctions le 20 janvier prochain, ce mercredi 6 janvier 2021, une session devant confirmer sa victoire avait lieu. De nombreux pro-Trump ont alors décidé de protester de la manière de plus violentes possibles en envahissant le Capitole pour tout saccager.

Invasion du Capitole : Les stars s’en prennent à Donald Trump et ses partisans
Capitol Building in Washington, U.S., January 6, 2021. REUTERS/Leah Millis

Des célébrités qui s’insurgent

Nombreuses sont les célébrités à être sorties du silence après avoir vu les terribles images de cette invasion. Jim Carrey, qui n’a jamais porté le Président dans son cœur, a publié une caricature de Donald Trump, grimé en clown.

De son côté, Stevie Wonder, comme de nombreuses autres personnalités, souhaite la destitution de Donald Trump. Il a déclaré sur Twitter :

Il est temps pour les leaders de ce pays d’invoquer le 25e amendement. C’est évident, n’est-ce pas? Ce qui s’est produit aujourd’hui dans mon pays, un pays qui m’a inspiré des chansons d’espoir et d’amour, m’attriste. J’ai le cœur brisé et je suis estomaqué par ce président dangereux et narcissique qui préfère mettre des vies en danger et encourager de violents actes de sédition contre notre gouvernement. Cet homme n’est plus en mesure d’être président, car il n’accepte pas sa défaite. Qui peut encore le tolérer deux semaines supplémentaires? Je dis NON!

Imaginez s’ils avaient été de notre côté. Il y aurait des rivières de sang dans les rues et aucun d’entre nous n’aurait été armé.

A écrit Marc Ruffalo, l’interprète de Hulk.

Le célèbre présentateur américain Jimmy Fallon a parlé de « terrorisme » en revenant sur cette invasion.

Quant à Jamie Fox, il a partagé une vidéo montrant une partie des dégâts causés par les casseurs, ce qui nous permet davantage de comprendre l’incroyable colère des people.

Une manifestation hors de contrôle

Malheureusement, quatre morts sont à déplorer suite à cette invasion. Une femme a été tuée par la police venue rétablir l’ordre. Les forces de l’ordre ont également pu désamorcer une bombe artisanale qui avait été posée le long du bâtiment.

Que ce soit dans le Capitole ou bien à l’extérieur, nous pouvons constater que la manifestation est loin d’avoir été pacifique.

Donald Trump passif face aux violences ?

Dans un tweet, Donald Trump avait alors demandé à ses partisans de maintenir des manifestations pacifiques et d’arrêter les violences.

Cependant, cela n’a pas du tout été jugé crédible et suffisant pour une majorité de citoyens. Le cinéaste James Gun a déclaré :

Avant de demander aux manifestants qui venaient de pénétrer dans le Capitole de se calmer, il a préféré attaquer sur Twitter le vice-président. Il a dû attendre que ses supporters repoussent la police, entrent dans le Capitole et qu’il y ait une confrontation armée, mais bon, pourquoi pas.

De son côté, Selena Gomez a déclaré :

Les événements d’aujourd’hui sont le résultat de ce qui se passe lorsqu’on autorise des personnes avec de la haine dans le cœur à utiliser des plateformes censées réunir les gens.

Son appel a dû être entendu puisque les comptes Twitter et Facebook de Donald Trump ont été suspendus suite à ce terrible événement. Une suspension définitive est envisagée par la plateforme Twitter.

Il faut dire que le Président de la République n’a cessé de discréditer les dernières élections, allant jusqu’à les imaginer « truquées ». De quoi provoquer la colère de ses partisans.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :