Grenelle des violences conjugales : Edouard Philippe récite un couplet de Bigflo & Oli

Grenelle des violences conjugales : Edouard Philippe récite un couplet de Bigflo & Oli
Dans son discours de clôture du Grenelle des violences conjugales, Edouard Philippe a martelé les esprits en évoquant les paroles de Dommage des rappeurs Bigflo & Oli.

Ce lundi 25 novembre, Edouard Philippe annonçait les quarantaines de mesures phares du Grenelle des violences faites aux femmes. Et pour clôturer de son discours, le chef du gouvernement a cité la chanson Dommage de BigFlo & Oli, qui dénonce ce fléau.

« Mobilisons l’ensemble de la société »

Ce tube date de 2017. Écrites en collaboration avec le chanteur Stromae, les paroles traitent du quotidien des femmes violentées. Grand succès dès sa sortie, elle a reçu en 2018, le prix de chanson originale de l’année aux Victoires de la musique.

Aussi, en faisant référence aux rappeurs toulousains Bigflo & Oli le Premier ministre a-t-il dénoncé l’indifférence à l’égard des féminicides :

Pauline elle est discrète, elle oublie qu’elle est belle. Elle a sur tout le corps des taches de la couleur du ciel. Son mari rentre bientôt. Elle veut même pas y penser

Or, cette citation se veut l’illustration de l’engagement du gouvernement dans la lutte contre les féminicides :

Avec ce Grenelle notre société exige qu’il n’y ait plus de femmes avec des tâches de la couleur du ciel sur la peau. Et surtout nous ne voulons plus entendre le « Ah c’est dommage ».

Ainsi, après trois mois de concertations, Édouard Philippe a annoncé quelles étaient les mesures retenues par le gouvernement. On peut notamment citer la mise en service de la ligne 3919 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Ou encore la suspension de l’autorité parentale pour les conjoints violents. Et enfin, des formations plus poussées pour le corps enseignant et des forces de l’ordre.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article : ,