François Fillon : Une nouvelle enquête préliminaire en cours contre lui

François Fillon : Une nouvelle enquête préliminaire en cours contre lui
Actualité judiciaire chargée pour l’ancien Premier ministre français. François Fillon est en effet attendu en novembre pour son procès en appel dans l’affaire des emplois fictifs.

En effet, lui et son épouse, Pénélope, ont été condamnés pour détournement de fonds publics, complicité et recel en juin 2020. François Fillon a été reconnu coupable d’avoir embauché et rémunéré sa femme en tant qu’assistante parlementaire.

Et ce, alors qu’aucune trace du travail qu’elle est censée avoir effectuée n’a pu être trouvée. La justice française a donc jugé qu’il s’agissait là d’un emploi fictif et a également condamné Pénélope Fillon pour l’avoir accepté et n’avoir rien dit.

"<yoastmark

François Fillon pas près de s’en sortir

François Fillon a écopé de 5 ans de prison dont deux fermes et son épouse à trois ans avec sursis. Chacun va en plus devoir payer 375000 euros d’amende. Une somme infime par rapport à tout ce qu’ils ont détourné sur des dizaines d’années.

L’ancien homme politique a fait appel dès la fin de son procès. Le nouveau volet de ce feuilleton judiciaire est prévu pour novembre. Mais s’il a quitté son nouvel emploi dans la finance pour préparer ce procès au mieux, il semble que François Fillon ait du pain sur la planche. Une nouvelle enquête préliminaire le visant est en effet en cours selon les informations de RTL.

Alors nouveau procès en vue ?

Cette enquête préliminaire a en réalité été ouverte dès 2017 par le Parquet national financier. Mais elle n’a donc été rendue publique que très récemment. Elle concerne encore une fois un emploi fictif. Cette fois, la justice enquête sur le fait que François Fillon ait engagé l’écrivain Maël Renouard sur deux ans, entre 2013 et 2015, comme assistant parlementaire.

Il aurait touché au total 38 000 euros de cet emploi. La question qui se pose est la suivante : est-il légal qu’un député engage un écrivain dans le seul but de l’aider à écrire un livre ?

Selon ce que le PNF décide, l’enquête préliminaire sera classée sans suite ou un nouveau procès s’ouvrira pour François Fillon. Son avocat, Antonin Levy, a déploré « un acharnement » contre son client.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :