Emmanuel Macron : Cette habitude qui fait enrager Donald Trump

Emmanuel Macron : Cette habitude qui fait enrager Donald Trump
Les relations entre Emmanuel Macron et Donald Trump ne sont pas toujours au beau fixe. Une situation qui pourrait être liée à la tendance du président français à faire fuiter leurs conversations dans la presse.

Tout avait pourtant si bien commencé entre Donald Trump et Emmanuel Macron. En 2018, le président français et son homologue américain semblent très bien s’entendre et les médias n’hésitent pas à parler de « bromance » lors d’une rencontre à Washington. Las ! Deux ans plus tard, les deux hommes n’hésitent plus à s’échanger des piques à tout-va. 

Emmanuel Macron parle-t-il trop à la presse ?

Récemment encore, Emmanuel Macron n’a pas hésité à tacler l’occupant de la Maison-Blanche au sujet d’un vaccin contre le Covid-19. Que s’est-il passé pour que la situation évolue ainsi ? Au-delà des désaccords sur certains sujets internationaux, c’est une mauvaise habitude d’Emmanuel Macron qui serait devenue insupportable aux yeux de Donald Trump. C’est ce que l’on apprend dans le livre Room Where It Happened, écrit par John Bolton, l’ancien conseiller de Donald Trump à la sécurité nationale.

Donald Trump soupçonnerait en effet Emmanuel Macron de faire fuiter leurs conversations dans la presse. Une accusation que le président français aurait toujours niée avec le « sourire ».  

Selon John Bolton, c’est à partir du 11 novembre 2018 que la relation entre les deux hommes aurait tourné au vinaigre. Le président américain est invité en France à l’occasion des commémorations du centenaire de l’armistice. Or, Emmanuel Macron tient un discours qui fait enrager Donald Trump, tenant du « America First ». 

Le patriotisme est l’exact contraire du nationalisme. Le nationalisme en est la trahison. En disant « nos intérêts d’abord et qu’importent les autres ! », on gomme ce qu’une Nation a de plus précieux, ce qui la fait vivre : ses valeurs morales

clame alors Emmanuel Macron au pied de l’Arc de Triomphe. Pour John Bolton, l’occupant de l’Elysée « insulte presque » son homologue. Le 8 août 2019, Donald Trump s’agace auprès de son conseiller en parlant d’Emmanuel Macron.

Tout ce qu’il touche devient de la merde.

L’époque où Donald Trump affirmait qu’Emmanuel Macron aimait bien lui « tenir la main » semble désormais bien loin.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article : ,