Emmanuel Macron candidat en 2022 ? Il aborde le sujet

Emmanuel Macron candidat en 2022 ? Il aborde le sujet
Le président de la République, Emmanuel Macron, s’est confié auprès de la presse régionale le 29 avril sur plusieurs sujets, la gestion de la pandémie de coronavirus ou encore sa présence ou non à l’élection présidentielle de 2022…

Il est décrié pour sa gestion de l’épidémie de coronavirus et même en général depuis le début de son mandat. Emmanuel Macron le sait et se défend d’avoir fait autre chose que ce qui était nécessaire.

Emmanuel Macron @GettyImages
Emmanuel Macron @GettyImages

Le 29 avril, il s’est confié auprès de la presse régionale pour lui communiquer son plan de déconfinement. La première étape de celui-ci commencera le 19 mai, avec la réouverture des terrasses de cafés et restaurants, des musées, des cinémas…

« Peut-être que je ne pourrai pas être candidat »

Il a aussi tiré un bilan de la vaccination et des choix de la France depuis le début de l’épidémie, ne regrettant rien de ses actions :

J’assume totalement le « quoi qu’il en coûte ». Nous avons eu raison de le faire.

Et lors de l’interview accordée aux journalistes de presse régionale, le président de la République a aussi été interrogé sur ses ambitions personnelles. En effet, en décembre dernier, Emmanuel Macron avait lâché une petite phrase énigmatique lors de son passage à Brut :

Peut-être que je ne pourrai pas être candidat.

Une déclaration qui a forcément fait s’interroger. Mais Emmanuel Macron préfère rester vague :

Je serais bien intempestif à vous parler de mes ambitions personnelles. Nous avons une nouvelle décennie française à bâtir, qui sera la décennie de notre jeunesse.

Le président de la République en a remis une couche en estimant que :

Mon destin individuel n’existe pas si nous n’y arrivons pas, aucun destin individuel ne vaut en dehors d’un projet collectif.

Emmanuel Macron va-t-il changer sa politique ?

Aucune réponse claire donc mais cette dernière phrase peut être interprétée. Ainsi, si le projet porté par Emmanuel Macron échoue, il est possible que le chef de file LREM ne se représente pas.

En attendant, le président de la République pourrait être amené à effectuer des changements de dernière minute au sein de son gouvernement pour satisfaire au mieux les Français.

Le premier visé ne serait nul autre que Jean Castex. Le Premier ministre choisi pour son côté technique et non-rebelle pourrait être congédié dès la crise passée. Alors doit-on s’attendre à un remaniement de gouvernement durant l’été ou au début de l’automne 2021 ?

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :