Déconfinement : Transports en commun surchargés, Olivier Véran prend la parole !

×
Le ministre de la santé Olivier Véran est revenu sur le non-respect de la distanciation sociale dans les transports en commun ce lundi 11 mai, premier jour de déconfinement.

Ce lundi 11 mai marque le premier jour du déconfinement. Si le gouvernement a fait son maximum pour que celui-ci se fasse dans la prudence et le respect des gestes barrières, cela semble relever de l’impossible dans les transports en commun.

Dès ce matin, plusieurs vidéos ont circulé sur la toile, montrant des trames de métro bondées alors que la distanciation sociale doit continuer de s’appliquer afin d’éviter une propagation du Covid-19. Difficile d’en vouloir aux Français qui, devant se rendre au travail, n’ont pas d’autres choix. A noter que la ligne 13 accusait ce matin un retard de 40 minutes qui n’a pas arrangé les choses.

Point positif, les passagers portaient tous un masque, devenu obligatoire dans les transports en commun. Une journaliste de BFMTV était présente pour couvrir ce premier jour de déconfinement dans la ligne 13.

Olivier Véran réagit à ces images

C’est à Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV que le ministre de la santé Olivier Véran a bien voulu réagir aux images qui font le tour de la toile.

J’ai vu que la première ligne 13 avait eu 40 minutes de retard et qu’elle était bondée. Alors, j’ai vu aussi que tout le monde avait un masque, donc ça c’est bien car le port du masque est obligatoire dans les transports en commun. Mais j’ai vu que les gens étaient très serrés. Ensuite, les choses se sont améliorées.

La question est alors de savoir comment ces premiers ratés vont être corrigés dans le futur. Olivier Véran a déclaré :

Il y a des consignes très claires qui ont été travaillées pendant des jours voire des semaines avec les organismes de transports en commun pour vérifier que les conditions soient réunies pour éviter d’avoir trop de gens sur un quai qui attendent un train ou trop de gens à l’intérieur d’un wagon de train. Que le premier train, il y ait eu des bugs… C’est dommage, c’est vraiment dommage. Regardons comment les choses se déroulent au cours de la journée. Adaptons, modifions nos comportements pour que demain les choses s’améliorent.

Il se pourrait donc que les choses changent rapidement. En effet, Edouard Philippe avait déjà annoncé que des mesures supplémentaires seraient mises en place dans le cas où la distanciation sociale ne serait pas respectée.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :