Fête nationale : Brigitte et Emmanuel Macron interpellés par les Gilets Jaunes

Fête nationale : Brigitte et Emmanuel Macron interpellés par les Gilets Jaunes
Le 14 juillet 2020, Brigitte et Emmanuel Macron ont été pris à partie durant leur promenade aux Tuileries par plusieurs Gilets Jaunes.

Mardi 14 juillet 2020, journée de fête nationale, Brigitte et Emmanuel Macron en ont profité pour faire une petite balade en compagnie de leur service de sécurité aux Tuileries à Paris. Durant cette promenade, le couple s’est alors fait interpeller par des Gilets Jaunes.

Le Président de la République a été reçu par des manifestants qui n’ont pas hésité à scander : « Macron démission ! »

Face à eux, Emmanuel Macron leur a souhaité « un bon 14 Juillet » comme nous pouvons le constater grâce aux vidéos qui circulent sur le net.

La question des violences policières débattue

Les manifestants présents ont tenu à évoquer le problème des violences policières. En effet, l’un d’entre eux n’a pas hésité à dire : « Virez la BRAV » (brigades de répression de l’action violente). Ce sont des unités à moto qui ont repris du service en 2018.

Pourquoi vous avez remis la Brav ? C’est des violents !

Lui a-t-il été demandé avant qu’il ne rétorque :

Ce n’est pas le président de la République qui fait ça.

Un sentiment d’injustice qu’entendrait le président

On est un jour férié, je me balade avec mon épouse et vous m’interpellez. Soyez cool !

A également dit le Président.

Un manifestant lui a alors répondu qu’ils avaient « respiré du gaz à mort il y a une heure », faisant ainsi allusion à la manifestation pour l’hôpital. Emmanuel Macron a répliqué :

Pourquoi la police s’est mise là, parce que vous n’avez pas fait que manifester, ça a cassé massivement. […] Vous n’êtes pas des modèles de respect non plus. Il y en a chez vous qui sont violents.

Un gilet jaune a évoqué les problèmes rencontrés comme « le pouvoir d’achat, la justice fiscale… ». Emmanuel Macron a alors affirmé : « Le sentiment d’injustice, je l’entends. »

Macron interpellé par des manifestants le 14 juillet

« T’inquiète je vais pas lui faire du mal. J’ai même pas envie. Je lui ferai mal avec mon bulletin en 2022 ! » Échange tendu entre des manifestants et Emmanuel Macron en promenade dans le jardin des Tuileries ce mardi 14 juillet en fin d'après-midi. Le Président a notamment été interpellé concernant les violences policières de la BRAV M (voltigeurs).Source vidéo : Facebook live Kouliomj Richard

Posted by Quoi2news TV on Tuesday, July 14, 2020

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :