Bernadette Chirac échappe au pire : L’ex Première dame sauvée par sa concierge

Bernadette Chirac échappe au pire : L’ex Première dame sauvée par sa concierge
Les proches de Bernadette Chirac ont eu très peur pour l'ex Première dame. Et pour cause : cette dernière a échappé à un incident dont l'issue aurait pu être dramatique. On vous explique tout.

Bernadette Chirac a incontestablement échappé au pire. L’ancienne Première dame « a été évacuée de son immeuble dans la nuit du 1er au 2 juillet après une énorme fuite de gaz dont les conséquences auraient pu être dramatiques », rapportent nos confrères de Closer dans leur dernier numéro, en vente dans les kiosques depuis ce vendredi 9 juillet 2021. 

Bernadette Chirac masquée et en fauteuil roulant : rare apparition de l'ancienne Première dame
Bernadette Chirac @DR

Une fuite de gaz qui aurait pu être catastrophique

L’hebdomadaire dévoile dans ses colonnes cet effrayant incident. Alors qu’elle se trouvait dans son appartement parisien, Bernadette Chirac a été réveillée en pleine nuit par la concierge de son immeuble. Et pour cause : cette dernière a été inquiétée par une odeur de gaz qui se répandait peu à peu dans tout l’immeuble.

Fort heureusement, les secours ont rapidement été appelés sur place. Ainsi, ils ont pu très vite identifier l’origine de la fuite et y remédier… pour le plus grand soulagement des habitants de l’immeuble. En effet, ils ont pu aussitôt regagner leurs appartements. Plus de peur que de mal donc. Tout s’est bien passé grâce à cette concierge qui a su très vite réagir.

Une ex Première dame très discrète

Depuis quelques années, Bernadette Chirac, qui fêtait son 88ème anniversaire le 18 mai dernier, se fait discrète. Affaiblie par le décès de sa fille Laurence, puis par celui de Jacques Chirac, elle n’a plus été vue en public depuis très longtemps.

Le journaliste Henry-Jean Servat donnait récemment de ses nouvelles sur le plateau de L’instant de Luxe sur Non Stop People. Ainsi, il confiait :

Elle ne va pas spécialement bien parce que c’est une dame âgée maintenant. Mais je ne vais pas mentir et vous dire que j’ai Madame Chirac au téléphone fréquemment.

Et de préciser :

Elle est fatiguée. Je pense qu’elle ne se montrera plus et qu’elle ne fera plus d’interviews.

Henry-Jean Servat avouait que l’ancienne Première dame avait notamment été affaiblie par le décès de son mari. Et de conclure :

Elle a vécu longtemps avec lui. Elle disait toujours : ‘Jacques Chirac’. Elle ne disait pas le président ou mon mari. Ils avaient des relations qui étaient ce qu’elles étaient. Elle avait une grande admiration et un profond respect pour son mari.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :