Anne Sinclair : Elle revient sur son refus de devenir ministre !

Anne Sinclair : Elle revient sur son refus de devenir ministre !
La journaliste Anne Sinclair a évoqué le poste de ministre de la Culture qu’elle s’est vu proposer en 2016 et ce pourquoi elle l’a refusé.

Elle marque le milieu culturel et celui du journalisme en particulier depuis maintenant des dizaines d’années. Anne Sinclair a débuté sur Europe 1 en 1973 et n’a jamais cessé depuis de faire entendre sa voix au sein de multiples rédactions.

En plus de ses multiples qualités professionnelles, Anne Sinclair a aussi eu une vie sentimentale riche puisque son mariage avec Dominique Strauss-Kahn lui a valu de se retrouver sous le feu des projecteurs bien plus souvent que souhaité.

Anne Sinclair raconte ses souvenirs

La journaliste vient de se livrer sur tout son parcours dans un livre autobiographique intitulé Passé-composé. Et dans le cadre de la campagne de promotion autour de cet ouvrage, Anne Sinclair a accordé une interview à Sud Ouest. Lors de cet entretien, elle a expliqué pourquoi elle avait choisi d’écrire un livre :

Il me permet d’aborder ce que je pense de façon intime, de raconter ma passion pour le journalisme, d’évoquer mon enfance, ma famille, le milieu dans le quel j’ai grandi… (…) Je ne dis pas tout mais j’ai écrit avec une exigence de vérité et de sincérité.

Elle est aussi revenue sur un moment qui arrive à peu de gens dans leur vie. En 2016, le président de la République qui était alors François Hollande, lui a proposé de devenir ministre de la Culture. La journaliste a décrit ce ministère comme « l’un des plus beaux postes de la République ». Mais elle n’a pas accepté pour autant.

« Ministre, j’aurais dû aller à la télévision défendre des choses qui ne m’étaient pas plaisantes »

En effet, l’acceptation de ce poste impliquait des conséquences qu’elle n’était pas prête à affronter :

Ministre, j’aurais dû aller à la télévision défendre des choses qui ne m’étaient pas plaisantes : c’était l’époque du débat sur la déchéance de nationalité, idée à laquelle je n’étais pas favorable. Membre du gouvernement, j’aurais dû être solidaire… Je n’en suis pas cap’ !

Anne Sinclair et DSK formaient-ils un couple libertin ? Elle répond à la rumeur !
Première de couverture du livre d’Anne Sinclair @Editions Grasset

L’offre faite l’a ainsi à peine fait hésiter : « Trente secondes, pas plus » même si Anne Sinclair a reconnu avoir été « très touchée et émue » qu’on ait pensé à elle pour un ministère si prestigieux. Finalement, c’est Fleur Pellerin qui a hérité de ce portefeuille pour un peu plus d’un an.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :