Anne Hidalgo : la maire de Paris à l’origine d’une fausse rumeur sur sa rivale Agnès Buzyn ?

Anne Hidalgo : la maire de Paris à l’origine d’une fausse rumeur sur sa rivale Agnès Buzyn ?
De nouvelles révélations font peser le doute sur la campagne des municipales à Paris. Anne Hidalgo a-t-elle lancé une fausse rumeur sur Agnès Buzyn ?

C’était la grande interrogation du premier tour des municipales qui se sont déroulées dimanche 15 mars 2020. A Paris, Anne Hidalgo allait-elle arriver en tête au premier tour ? Sous la pression de Rachida Dati et Agnès Buzyn, la maire socialiste sortante apparaissait plus en danger que jamais. Aurait-elle franchi la ligne rouge pour s’imposer ?

Cette étrange rumeur d’Anne Hidalgo

Agnès Buzyn, ancienne ministre de la Santé, fait la Une ces derniers jours, notamment après ses confessions sur l’épidémie de coronavirus. Elle a ainsi expliqué au journal Le Monde qu’elle avait conscience de ce qui arrivait dans le registre de la santé. Pour Agnès Buzyn, il aurait fallu arrêter la « mascarade » des municipales.

Le fait qu’elle soit arrivée en troisième position, loin derrière Anne Hidalgo, explique sans doute aussi pourquoi elle n’est pas satisfaite de l’élection.

Mais, selon Le Point, Anne Hidalgo aurait eu un comportement pour le moins particulier après le débat entre les candidats à Paris. Elle et ses équipes auraient ainsi propagé une rumeur : Agnès Buzyn serait victime du coronavirus !

Elle toussait beaucoup sur le plateau, vous ne trouvez pas.

aurait ainsi lancé la maire de Paris face à des journalistes.

Une petite pique qui aurait ensuite été amplifiée par ses militants. Rendez-vous le 21 juin 2020 pour le second tour et la revanche.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article : ,