Affaire DSK : En une de Paris Match, Nafissatou Diallo s’exprime pour la première fois !

Affaire DSK : En une de Paris Match, Nafissatou Diallo s’exprime pour la première fois !
Neuf ans après avoir été au cœur de l’affaire Dominique Strauss-Kahn, Nafissatou Diallo a décidé de parler de cette histoire qui a « gâché [sa] vie ».

S’il y a bien une affaire qui a fait parler dans le milieu politique, c’est celle de Dominique Strauss-Kahn. Souvenez-vous, l’affaire DSK, autrement appelée l’affaire Sofitel de New York, s’est déroulée en 2011.

C’est plus précisément le 14 mai 2011 que Nafissatou Diallo, femme de chambre depuis 2008 dans le Sofitel de New York, a été victime de l’homme politique. Il a été accusé d’avoir agressé sexuellement Nafissatou Diallo dans la suite 2806.

C’est la sécurité de l’hôtel qui a prévenu la police après les confidences de l’employée alors âgée de 32 ans. Quelques minutes avant que son vol pour Paris ne décolle, Dominique Strauss-Kahn a été interpellé.

L’affaire, très médiatisée, a entaché la réputation de Dominique Strauss-Kahn qui a toujours nié les faits. Il était alors inculpé d’agression sexuelle, tentative de viol et séquestration.

Un scandale qui a détruit ses ambitions politiques

Celui qui avait démissionné de son poste de directeur général du FMI suite au scandale, n’avait également pas pu se présenter à l’élection primaire, lui qui était l’un des candidats favoris pour la présidentielle.

Celui qui a plaidé « non-coupable » a vu les charges qui pesaient contre lui être totalement abandonnées le 23 août 2011. Le 10 décembre 2012 Dominique Strauss-Kahn et Nafissatou Diallo, qui avaient tous deux déposés plainte, ont fini par trouver un arrangement, mettant ainsi un point final à cette affaire.

Dominique Strauss-Kahn

 

Nafissatou Diallo prend la parole !

Celle qui est retombée dans l’anonymat depuis la fin de cette affaire surprend alors tout le monde en faisant la une de Paris Match ! Eh oui, neuf ans après les faits, elle semble bien décidée à tout balancer.

Elle déclare notamment :

L’affaire DSK a gâché ma vie.

C’est dans une église de Brooklyn que nos confrères ont pu recueillir ses propos. Cette dernière maintient sa version des faits et confirme bien avoir été victime de Dominique Strauss-Kahn.

Elle compte bien revenir sur son histoire, notamment au travers d’un livre en préparation.

Cette histoire va me suivre jusqu’à la fin de mes jours. Il m’est impossible de rester silencieuse. J’ai énormément souffert et entendu, lu, beaucoup d’horreurs sur moi. […] J’ai dit la vérité. J’ai été piégée et trahie. Je ne me remettrai jamais de la façon dont les procureurs de New York m’ont traitée. À cause ce qu’ils m’ont fait subir, j’ai eu envie de me suicider. J’ai été traitée de prostituée !

Elle a également ajouté :

J’ai reçu des menaces de mort. Après le règlement en civil, j’ai été submergée de lettres d’inconnus, qui me parlaient comme si j’avais touché le jackpot et me demandaient de l’argent. Certains m’accusaient d’avoir piégé DSK, de l’avoir fait chanter. Il y a eu tout un tas de théories du complot.

View this post on Instagram

Notre couverture cette semaine.

A post shared by Paris Match (@parismatch_magazine) on

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article : ,