Olivier Marchal condamne la « chasse aux flics » et tacle Omar Sy

Olivier Marchal condamne la « chasse aux flics » et tacle Omar Sy
Ancien policier, le réalisateur Olivier Marchal a donné son avis sur la dénonciation des violences policières et tacle les célébrités comme Omar Sy.

Olivier Marchal en a gros sur le cœur. Policier durant douze ans de sa vie, le réalisateur et comédien a écrit une tribune Larmes de flics relayée par le Syndicat Alliance Police Nationale. Invité sur le plateau du Tonight Bruce Infos sur BFMTV ce 8 juin 2020, il n’a pas hésité à critiquer les célébrités qui « vomissent » les policiers qu’ils supportaient autrefois.

Il y a encore quelques temps parce qu’ils avaient risqué ou donné leurs vies pour protéger [vos] vies de citoyens privilégiés du terrorisme.

Remonté, il a ajouté :

Moi j’aime les flics, quand j’ai eu ma carte de flic j’ai appelé mon père ‘ papa j’ai ma carte je suis fier d’être policier’ (…) et j’en ai marre que des espèces d’acteurs de deuxième zone continuent à chier sur les flics alors que ce sont des gens qui vivent dans des quartiers privilégiés et qui font des métiers de privilégiés et qui surtout amènent ce discours de haine qui n’est pas acceptable pour moi.

Olivier Marchal vise Omar Sy

Olivier Marchal a affirmé à Bruce Toussaint qu’il ne travaillait pas avec ces gens-là qui sont, selon lui, des « usurpateurs ».

Dans le métier du cinéma c’est tellement facile de défendre des causes… Y’a beaucoup d’usurpateurs dans le métier du cinéma (…) c’est facile de prendre l’antenne pendant deux minutes et de ne rien faire derrière. (…) je ramène pas ma gueule moi, je suis pas là pour la ramener comme tous ces cons.

L’animateur lui a alors demandé la raison pour laquelle il ne croyait pas en la sincérité d’un Omar Sy qui semble en savoir beaucoup sur le racisme. La réponse ne s’est pas fait attendre :

Ben moi je peux vous parler du racisme anti-flic voilà mais moi je suis pas Omar Sy et moi je paye mes impôts en France et tout va bien…

Il a terminé en défendant une fois de plus les policiers :

Grâce à ces mecs là on continue à avoir une société qui tient à peu près debout, et moi tous ces artistes qui chient sur les flics j’ai pas envie de les défendre, (…) je vais certainement le regretter demain, je vais m’en prendre plein la gueule mais j’ai 62 ans si je dois arrêter le cinéma à cause de mes déclarations ce soir j’assume.

De son côté, Hélène, la femme d’Omar Sy, a commenté la vidéo de son interview par des émojis vomi.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article : ,