Nirvana : Le bébé de la pochette de Nevermind débouté de sa plainte pour pédopornographie

Nirvana : Le bébé de la pochette de Nevermind débouté de sa plainte pour pédopornographie
Spencer Elden, le bébé qui figure sur la pochette de l'album culte de Nirvana, "Nervermind", avait déposé plainte pour pédopornographie et réclamait des centaines de milliers de dollars. Une requête qui vient d'être rejetée par la justice américaine.

Spencer Elden est devenu célèbre malgré lui en 1991. Il a en effet été choisi à l’âge de 4 mois pour figurer sur la pochette de l’album culte du groupe Nirvana, Nevermind. Écoulé à plus de 30 millions d’exemplaires, l’opus a été un carton planétaire et reste à ce jour un des classiques du rock grunge.

Nirvana
NIrvana @ Getty Images

En août 2021, Spencer Elden crée la surprise en attaquant en justice « tous les membres encore en vie et le gestionnaire de patrimoine de Kurt Cobain ». Ces derniers sont accusés de pédopornographie et d’exploitation sexuelle. Spencer Elden déclare n’avoir jamais été en mesure de donner son consentement quant à son droit à l’image. Les accusés auraient « sciemment produit, possédé, commercialisé et fait la promotion de pornographie juvénile mettant en scène Spencer Elden, et ont sciemment reçu de l’argent en retour », peut-on lire dans le rapport de plainte déposé au tribunal de Los Angeles.

En outre, ses parents n’auraient signé aucun accord ou décharge concernant l’utilisation des photos de leur fils. Aussi, c’est tout naturellement que Spencer Elden réclame 150 000 dollars, par tête, aux 17 personnes contre lesquelles il a porté plainte.

La justice le déboute !

Comme l’a rapporté le Guardian, la justice américaine a décidé de débouter Spencer Elden de sa demande dédommagement ce lundi 3 janvier 2022. Elle était pourtant toute disposée à écouter les arguments de ses avocats. La partie civile avait en effet jusqu’au 30 novembre dernier pour faire opposition à la demande de rejet de la plainte formulée par la partie adverse. Mais sans nouvelles des représentants légaux du plaignant, Fernando M. Olguin, le juge en charge du dossier, a donc tranché.

Néanmoins, l’affaire a été rejetée « avec autorisation de modification ». Spencer Elden dispose ainsi de dix jours pour faire appel, ce qui lui coûtera de nouveaux frais de justice avec le risque de connaître le même verdict. Les avocats de Nirvana ont de leur côté jusqu’au 27 janvier pour répliquer si Spencer Elden décide de contester la décision du juge.

Une plainte bien tardive

Bien qu’il s’est dit traumatisé à la suite de cette exposition, nombreux sont convaincus que les véritables motivations de Spencer Elden étaient purement financières. Car en 2016, c’est de son plein gré qu’il a accepté de recréer la photo culte, insistant pour rester fidèle au cliché original :

J’ai dit au photographe : « Faisons le nu ». Mais il a pensé que cela serait bizarre donc j’ai porté mon short de bain.

Avait révélé Spencer Elden au New York Post.

Spencer Elden
Spencer Elden @ Rolling Stones

Les avocats de la partie adverse ont d’ailleurs rappelé dans leurs plaidoiries :

Elden a passé trois décennies à profiter de sa notoriété d’auto-proclamé « bébé Nirvana ».

À votre avis, Spencer Elden va-t-il relancer la bataille judiciaire ?

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :