Nabilla « une grande gueule » : ses professeurs révèlent ce qu’ils pensaient d’elle

Nabilla « une grande gueule » : ses professeurs révèlent ce qu’ils pensaient d’elle
Nabilla est devenue une véritable star dans l’Hexagone. Après avoir débuté dans le milieu de la télé-réalité, elle a su devenir une businesswoman. Ses professeurs ont bien voulu révéler ce qu’ils pensaient de celle qu’ils ont pu avoir comme élève au collège.

C’est en 2013 que le phénomène Nabilla est lancé. Alors que la chaîne NRJ 12 diffuse la saison 5 des Anges de la télé-réalité, une phrase de la jeune femme va faire le buzz et la propulser sous le feu des projecteurs. « Non mais allô quoi ! T’es une fille et t’as pas de shampoing ». Il n’en fallait pas plus pour que la Toile s’emballe et que Nabilla soit sur toutes les lèvres.

Qu’elle soit moquée ou bien adulée, l’important est que l’on parlait d’elle. Elle a d’ailleurs été invitée sur tous les plus grands plateaux de télévision.

Mais avec les années, Nabilla a tenté de changer son image. De bimbo peu futée à influenceuse et businesswoman respectée, il y en a eu du chemin et un séjour en prison qui n’a pas manqué de marquer un tournant dans sa vie personnelle et professionnelle.

Nabilla et son mari Thomas Vergara @Instagram

Des professeurs racontent l’adolescente qu’elle était

Nos confrères du Parisien ont consacré toute une série d’articles sur Nabilla. L’occasion pour eux de recueillir les témoignages de quelques professeurs qui ont pu l’avoir comme élève lorsqu’elle n’était encore qu’une collégienne.

Ils la trouvaient alors « intelligente », « charismatique » mais « souvent en colère ».

Son professeur d’histoire en cinquième a déclaré :

Les échanges en cours étaient bons. Mais il n’y avait pas assez de travail personnel. Je l’asticotais pour qu’elle réagisse.

Pour d’autres, Nabilla était une « grande gueule à la recherche de limites ». Devenir une « star » était son but ultime et elle ne s’en cachait apparemment pas. Si personne ne devait sûrement y croire à l’époque, Nabilla a pu prouver le contraire, elle qui est désormais suivie par près de 8 millions de personnes sur Instagram.

Un divorce qui a façonné son adolescence

Nabilla le dit elle-même :

J’ai été choyée et même bien élevée. (…) Je n’ai même pas l’excuse de venir d’un milieu pourri.

Mais si elle s’est rebellée, c’est aussi à cause du divorce de ses parents qui l’a beaucoup affectée. Son besoin de liberté est rapidement entré en conflit avec le caractère de son père. Lorsqu’il a vu sa fille dans des tenues légères sur les tournages de télé-réalité, cela n’a pas du tout arrangé les choses, bien au contraire. Aujourd’hui, tout s’est apaisé entre eux, pour le plus grand bonheur de la jeune femme.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Nabilla Vergara ✨ (@nabilla)

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :