Mort de Yann Epstein : La fille du comédien reprend sévèrement les déclarations de Véronique Genest

Mort de Yann Epstein : La fille du comédien reprend sévèrement les déclarations de Véronique Genest
Véronique Genest a-t-elle parlé trop vite ? La fille de son ami Yann Epstein, décédé le mois dernier, a sévèrement recadré l'actrice sur les réseaux sociaux, qui a évoqué un suicide par balle de l'acteur de 69 ans.

Véronique Genest est en deuil. Le 12 octobre dernier, la comédienne faisait part de son chagrin quant au décès de son ami et acteur Yann Epstein, qui se serait suicidé d’une balle dans la tête. Très affectée par la nouvelle, elle a publié sur Twitter, sûre d’elle :

Mon pote, Yann Epstein vient de se tirer une balle dans la tête. Il était au bout du rouleau. (…) Je suis dévastée.

Celui qui avait fait plusieurs apparitions dans Julie Lescaut, Commissaire Moulin ou encore le film La Totale est décédé il y a un mois, dans des circonstances qui n’ont en revanche pas été dévoilées par sa famille.

Si l’interprète de Julie Lescaut a voulu saluer la mémoire de son ancien collègue, la fille de Yann Epstein a tenu, quant à elle, à rapidement mettre les choses au clair.

Une fausse amitié ?

Soshy, de son vrai nom Deborah Sarah Epstein, n’a pas du tout apprécié le message de Véronique Genest. En colère, elle n’a pas hésité à lui répondre sur le célèbre réseau social, soucieuse de rétablir la vérité :

J’espère que vous plaisantez ? Effacez cela tout de suite. Vous avez un toupet monstrueux. 1/Ça n’est n’est pas ce qui s’est passé. 2/Dévastée mais absente aux obsèques. Un peu de respect peut-être. Merci.

D’après Soshy, son père ne se serait donc pas suicidé d’une balle dans la tête et Véronique Genest aurait relayé la nouvelle sans s’être renseignée au préalable. De quoi provoquer la colère de la chanteuse et parolière de profession. L’actrice  lui a alors répondu et s’est défendue :

Oui, dévastée de ne pas l’avoir su et par la culpabilité de ne pas avoir été à Paris la dernière fois qu’il m’a appelée à l’aide. Pour le reste, c’est ce qu’on m’a dit hier quand je l’ai appris et si ce n’est pas la vérité, j’aimerais la connaître.

Une justification qui n’a pas convaincu la fille de Yann Epstein, qui a sèchement répliqué, lui reprochant d’utiliser la mort de son père à des fins médiatiques :

Je tombe des nues. De quel droit décidez-vous de de vous emparer des médias pour annoncer le suicide mon père ?

Les enfants de Yann Epstein démentent

Dépassée par le bad buzz, Véronique Genest n’a pas tardé à faire son mea culpa et tenté d’apaiser les tensions :

Pardon si je vous ai blessée. Mon seul but était de lui rendre hommage. Je vous verrais avec plaisir pour vous parler avec du Yann que je connaissais et que vous me parliez de lui.

Des excuses qui n’ont pas fait flancher Sosh, qui lui a rappelé ironiquement qu’il était très facile de se tenir au courant lorsqu’on se sent concerné :

C’est pas dur si vous étiez si proches.

Les quatre enfants de Yann Epstein ont de leur côté publié un communiqué, sur les réseaux sociaux, dans lequel ils ont démenti les affirmations de Véronique Genest. Yann Epstein ne « s’est jamais tiré une balle dans la tête » :

Nous, les enfants de Yann Epstein, tenions à nous exprimer sur ce qui a été faussement dit dans les médias ces derniers jours. Le but n’étant pas de rentrer en conflit avec la personne qui en est responsable (…) mais de rétablir la vérité car notre père, qui est décédé début septembre, ne s’est jamais tiré une balle dans la tête… Nous souhaitons être respectés, nous et la mémoire de notre père; dans un moment très difficile et douloureux.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article : ,