Amandine Petit (Miss France 2021) crée la polémique après avoir participé à un rassemblement : Sylvie Tellier sort du silence !

Amandine Petit (Miss France 2021) crée la polémique après avoir participé à un rassemblement : Sylvie Tellier sort du silence !
Fraîchement élue Miss France 2021, Amandine Petit est déjà malgré elle au cœur d'une vive polémique après avoir participé à un évènement organisé en son honneur.

C’est le 19 décembre dernier, lors de la 100ème cérémonie de l’élection de la plus belle femme de France, qu’Amandine Petit a succédé à Clémence Botino et a été élue Miss France 2021. Un rêve devenu réalité pour la jeune femme originaire de Normandie et une énième victoire pour la région, qui peut se vanter d’avoir remporté sept fois le titre tant convoité.

Si Amandine Petit a reçu nombres de compliments et de messages de félicitations, elle n’est cependant pas à l’abri d’internautes malveillants, dont l’un d’entre eux n’a pas hésiter à usurper son identité sur les réseaux sociaux. Elle avait d’ailleurs poussé un coup de gueule à ce sujet le 27 décembre 2020 en story Instagram :

Lorsque l’on commence à parler en ma personne sur des actes de faits divers et qu’il ne s’agit pas de moi, ça commence à me poser un petit problème. Sachez que vous ne me retrouverez jamais sur Twitter.

Avait-elle prévenu, agacée.

Mais Miss France 2021 n’a visiblement pas fini de faire parler d’elle sur le célèbre réseau social.

Un événement qui fait scandale

Comme l’a publié le compte Twitter @MixLorRadio, une radio numérique lorraine, Miss France 2021 s’est rendue dans un centre commercial de Moselle ce samedi 2 janvier, pour la traditionnelle séance de dédicaces. Un exercice auquel toutes les reines de beauté fraîchement élues doivent se prêter et qui réunit généralement une foule d’admirateurs.

Seulement, à cause de la pandémie de coronavirus qui frappe actuellement le monde entier, les rassemblements ont été interdits par le gouvernement, et ce, jusqu’à nouvel ordre.

@MixLorRadio a ainsi légendé trois clichés d’Amandine Petit, sur lesquels on peut la voir masquée face à une foule de badauds venue l’admirer en chair et en os :

Une incompréhension alors que les cinémas, théâtres, salles de spectacles, parcs de loisirs, restaurants ou discothèques eux sont fermés.

« C’est une blague ? »

Si d’ordinaire cet évènement n’aurait pas autant fait réagir, la crise sanitaire, qui dure maintenant depuis près d’un an, a grandement fait changer les mentalités. Aussi, les internautes ont été nombreux à commenter la publication de la radio lorraine, laissant pour certains éclater leur colère. On peut ainsi lire en commentaires :

C’est révoltant. On se moque de nous ? Ouvrez les lieux culturels !!

Un autre a déploré, consterné :

C’est vraiment un sketch.

Indignés, les plus investis ont même directement interpellé des membres du gouvernement :

Ça va, Jean Castex, Olivier Véran, on vous dérange pas trop là ? Miss France est-elle essentielle à la République ?

Une tweetos a de son côté mentionné Sylvie Tellier et Gérald Darmanin, sur le ton de l’ironie :

Je crois que ça tombe bien, en plus en Moselle ça va, la situation est cool.

Voilà donc un début de règne troublé et que n’est pas près d’oublier Amandine Petit.

Sylvie Tellier réagit !

Suite à la polémique, Sylvie Tellier a pris la parole. La Présidente du Comité Miss France s’est exprimée à nos confrères du Parisien :

Nous n’organisons que l’élection de Miss France et le retour de la Miss chez elle, une fois qu’elle a été élue. Nous avons volontairement reporté le retour d’Amandine en Normandie pour ne pas créer un événement qui, dans un contexte sanitaire, pourrait créer un regroupement de personnes. Concernant la séance de dédicaces de samedi, nous ne sommes pas organisateurs. Nous avons accepté l’invitation du Républicain Lorrain. La gestion du public n’est pas de notre ressort. Mon collègue qui était sur place a constaté que toutes les mesures de sécurité et de distanciation sociale étaient mises en place. Nous travaillons depuis longtemps avec eux.

Elle a ajouté :

Enfermer Amandine chez elle, c’est non. Nous ferons exactement comme Clémence Botino l’a fait l’an passé. Nous avons participé à des événements, à des élections locales, régionales, nous avons répondu à des invitations pour des séances de dédicaces, toujours dans le respect des normes sanitaires.

Qu’en pensez-vous ?

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :