Michelle Borth (Hawaii 5-0) : dépression, drogue, tentative de suicide… Comment elle s’en est sortie

Michelle Borth (Hawaii 5-0) : dépression, drogue, tentative de suicide… Comment elle s’en est sortie
La comédienne, qui prête ses traits à Catherine Rollins dans la série Hawaii 5-0, vient de se confier sur ses longues années de souffrance à l’adolescence.

La vie n’a pas été toujours rose pour Michelle Borth. Sans fard, la comédienne qui incarne la petite amie de McGarrett dans la série Hawaii-5-0 s’est livrée sur la sévère dépression dont elle a souffert à l’adolescence. Cette maladie l’a également amenée à avoir des conduites à risque et des tendances à l’auto-mutilation :

J’ai lutté contre la dépression et l’anxiété probablement aussi longtemps que je m’en souvienne. Cela a commencé au début de mon adolescence, vers mes 12 ou 13 ans.

A-t-elle expliqué au site américain People.

J’étais très renfermée sur moi-même et très en colère, alors j’ai commencé à me comporter comme si de rien n’était. J’ai ensuite rapidement trouvé une échappatoire dans la drogue et la toxicomanie, car elles m’ont offert un soulagement momentané. Je ne ressentais plus mes émotions qui m’accablaient. Et avec ça, j’ai commencé à me couper.

Mais à l’âge de 17 ans, après des mois cauchemardesques, l’actrice a tenté de mettre fin à ses jours :

Je me suis retrouvée dans une situation très difficile et j’ai essayé de me suicider.

Se souvient-elle très émue.

Accepter la maladie mentale

Consciente de souffrir d’une véritable pathologie, Michelle Borth qui a « traversé la tempête » est partie à la recherche d’un traitement susceptible de l’aider à s’en sortir. Suivie par des médecins, l’actrice de 41 ans a rapidement retrouvé la maîtrise de sa vie. Hélas, les cicatrices aux poignets laissées par l’automutilation lui rappelaient sans cesse les douleurs passées :

Ce sont les cicatrices avec lesquelles j’ai vécu toute ma vie. Cela a vraiment un impact sur vous… le regard des autres. J’ai toujours eu l’impression que c’était le regard de quelqu’un qui se sentait mal pour moi, de quelqu’un qui se sentait désolé pour moi. Ou parfois des regards méchants de quelqu’un qui me juge.

A-t-elle confié la gorge nouée.

Heureusement, un dermatologue a réussi à effacer peu à peu ces traces disgracieuses de sa peau pour lui permettre d’aller enfin de l’avant.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :