Michael Jackson accusé de pédophilie : son ancien garde du corps sort du silence

Michael Jackson accusé de pédophilie : son ancien garde du corps sort du silence
Cela dix ans que le Michael Jackson n'est plus. Pourtant, jamais les spéculations concernant le comportement du chanteur avec les enfants n'ont été aussi présentes dans les médias. Or, pour la première fois, son garde du corps Matt Fiddes s'est exprimé.

À l’approche du dixième anniversaire de la mort de Michael Jackson, l’accumulation des témoignages à charge n’a jamais été aussi forte. En effet, le documentaire Neverland a fait sensation dans le monde entier. Sans floutage, deux hommes déclarent avoir été victimes d’agressions sexuelles dans leurs plus tendres années. Mais aujourd’hui, un membre du cercle rapproché du chanteur sème le trouble dans le public.

Un entourage trop pesant

À l’époque des faits, Matt Fiddes est le garde du corps de Michael Jackson. On le sait, le King of the Pop est souvent suivi par une meute de journalistes avides de ses moindres faits et gestes. Mais pour le responsable de la sécurité, le problème est ailleurs. 

Les enfants n’étaient pas heureux, c’était les parents qui les poussaient sur Michael à chaque fois.

accuse-t-il sans ciller à nos confrères du Daily Star Online 

En outre, il ajoute avoir constaté de ses propres yeux la gentillesse naturelle qui émanait de Michael Jackson. En effet, incapable de dire non, il se soumettait sans broncher aux moindres volontés de ses fans, mais surtout celles de leurs parents.

Nous allions faire du shopping et les gens reconnaissaient Michael. Les parents encourageaient leurs enfants à aller le saluer et Michael était très gentil. Il prenait une photo avec eux et lorsqu’on voulait partir, les parents n’en avaient pas assez. Ils disaient « Restes avec Michael » ou « Demandes à Michael si tu peux aller dans sa chambre », ça arrivait tout le temps.

Une spirale infernale

Malheureusement, le caractère effacé de l’artiste et son envie insatiable de faire plaisir aux enfants lui a causé énormément de soucis. Pire, en refusant de divulguer le moindre indice sur sa vie sentimentale, Michael Jackson se serait enfoncé dans ce paradoxe. Il causera la perte de sa légitimité.

Michael voulait être présent pour ses fans. Mais vers la fin, il aurait dû être plus ouvert sur sa vie privée.

confie-t-il dans un regret.

Aujourd’hui, le garde du corps a changé de vie. Devenu directeur d’une école d’arts martiaux, il n’a jamais pu et ne pourra jamais croire à ses « allégations insensées. »  En rétablissant sa vérité, il nous laisse entrevoir une autre facette de Michael Jackson, loin des strass et des paillettes.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :