Magali Berdah pousse un coup de gueule : « Il faut créer un ministère des réseaux sociaux »

Magali Berdah pousse un coup de gueule : « Il faut créer un ministère des réseaux sociaux »
Magali Berdah en a assez des travers liés aux réseaux sociaux. Bien décidée à faire en sorte que les choses changent, elle lance un appel au gouvernement, demandant à celui-ci de mettre en place un ministère des réseaux sociaux.

Fondatrice de l’agence Shauna Events, Magali Berdah connaît les réseaux sociaux sur le bout des doigts. En charge de nombreux influenceurs, qui gagnent alors leur vie grâce aux réseaux sociaux, Magali Berdah sait parfaitement de quoi elle parle lorsqu’elle décide de revenir sur les problèmes liés à ce moyen de communication.

Magali Berdah s’emporte contre un hôtel de Disneyland Paris : "C’est une honte"
Magali Berdah @Instagram

Magali Berdah demande au gouvernement d’agir

De par sa position, Magali Berdah a déjà pu rencontrer des membres du gouvernement. Elle n’a pas hésité à leur demander de mettre en place un ministère des réseaux sociaux. En effet, pour elle, rien de plus logique à cela lorsque l’on voit tous les problèmes liés à ceux-ci.

C’est lors d’un live Instagram qu’elle a bien voulu approfondir le sujet :

Quand je dis qu’il faut créer un ministère des réseaux sociaux et que ça fait rire les gens, bah je suis désolée, je trouve ça encore pire. On régit la télé avec le CSA, mais les réseaux sociaux qui font plus d’audiences que les télés, y a personne qui s’en occupe. Il y a un problème.

Elle a ajouté :

Il serait temps que le gouvernement prenne en considération le fait que beaucoup de problèmes dans notre jeunesse vient des réseaux sociaux. […] Il faut mettre quelqu’un pour réglementer.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Magali Berdah (@magaliberdah)

Le terrain de jeu préféré des harceleurs

Magali Berdah affirme avoir des influenceurs dans son agence victimes de harcèlements sur la Toile en raison de l’impunité qui règne sur les réseaux sociaux..

Les influenceurs se font massacrer tous les jours mais par contre les harceleurs eux, ils vivent sans que personne ne leur dise rien. Il y a quelqu’un qui peut créer 14 faux comptes… ce n’est pas un problème.

Selon elle, une des solutions à ce problème serait de lier un compte à une pièce d’identité.

Il faut créer une personne pour un compte. Une carte d’identité pour un compte. Il faut éviter d’avoir des faux comptes car certains s’en servent pour harceler les gens.

En effet, de nombreuses personnes vont jusqu’à créer de faux comptes pour, sous couvert d’anonymat, déverser leur haine.

Elle pointe également du doigt la modération des réseaux sociaux. Alors qu’elle voit de nombreux influenceurs être suspendus ou carrément bannis de certains réseaux sociaux, elle voit aussi le comportement de harceleurs et haters resté impuni.

 J’ai demandé plusieurs fois des rendez-vous aux plateformes, personne ne vous répond.

a-t-elle déclaré.

Certains internautes n’ont pas manqué  d’affirmer que le CSA et Hadopi avaient fusionné pour devenir l’ARCOM et ainsi également réguler les réseaux sociaux.

Qu’en pensez-vous ?

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :