Loana battue ? Afida Turner donne son avis : « Il faut aller voir des psychiatres »

Loana battue ? Afida Turner donne son avis : « Il faut aller voir des psychiatres »
C’est sur le plateau de Non Stop People qu’Afida Turner a été interrogée sur les images des hématomes de Loana partagées sur Instagram.

C’est l’événement qui fait encore couler beaucoup d’encre. Jeudi 17 septembre 2020, Loana a publié des photos chocs de ses nombreux hématomes. En légende, Loana affirmait sans détour avoir été battue par son ex Fred Cauvin.

Depuis, les deux anciens amants ne cessent de s’envoyer des piques par médias ou sur les réseaux sociaux. Tous deux s’accusent d’avoir recours à des produits illicites. En roue libre, Loana a dernièrement dévoilé une photo d’elle complètement nue sur Instagram.

Afida Turner a bien voulu partager sa vision des violences conjugales.

Afida Turner victime de violences ?

C’est dans l’émission L’Instant de Luxe qu’Afida Turner a décidé de se confier sans filtre. La tigresse a rangé ses griffes le temps d’une interview pleine de sincérité dans laquelle elle a donné son avis sur ce que traverse actuellement Loana.

Vous savez ce qui est arrivé à ma mère, et vous savez ce qui est arrivé à ma belle-mère. Vous savez quand on est battu ou assassiné on ne poste pas de photos sur Instagram. […] Quand vous prenez vraiment une tournée. Chez nous c’est un peu commun […] On n’expose pas des choses ainsi sur internet.

Elle a ajouté :

Les images montrées des bras lacérées etc. Il faut absolument aller voir des médecins et des psychiatres.

Un passé difficile

Celle qui n’a pas pour habitude de revenir sur son passé difficile, a bien voulu en dire plus. Elle est notamment revenue sur le destin tragique de sa mère et les relations abusives qu’elle a elle-même pu connaître par la suite.

Ma mère a perdu la vie suite à des violences conjugales. […] Même moi il m’est arrivé d’avoir des altercations avec des ex etc. Ça arrive à toutes les femmes des altercations. Il ne faut pas non plus les assassiner ou les étrangler ou mettre des coups de poings. Dans ma vie j’ai eu des relations très très abusives et je n’ai jamais eu ce genre de problème.

Celle qui affirme ne pas avoir eu d’enfance a refait le parcours de sa jeunesse, loin d’avoir été une promenade de santé.

A partir de deux ans et demi, mon père a assassiné ma mère. J’ai ensuite été à la DDASS, placée dans différentes familles d’accueils où ça s’est très mal passé jusqu’à 16 ans. Je suis repartie en foyer à 17 ans et ensuite je suis partie pour Paris à 18 ans.

Malgré tout, Afida Turner a su se relever. Elle envisage même d’avoir des enfants. Un rêve qui aurait pu se concrétiser avant, cependant, Afida Turner a été victime d’une fausse couche en raison d’un fibrome, un souci qu’elle a depuis réglé.

Que pensez-vous des confidences d’Afida Turner ?

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :