Lindsay Lohan signe son retour en musique avec Xanax

Lindsay Lohan signe son retour en musique avec Xanax
Actrice réputée pour sa vie personnelle plutôt chaotique exposée dans la presse, Lindsay Lohan a également été chanteuse. Elle a d’ailleurs décidé de revenir sur le devant de la scène musicale.

Si Lindsay Lohan est une personnalité si mondialement connue, c’est avant tout en raison de ses nombreux déboires. Très médiatisée, la jeune femme a connu une incroyable descente aux enfers dont elle semble bien avoir du mal à se remettre.

Ultra populaire au début des années 2000 grâce à des films tels que Lolita malgré moi ou encore Freaky Friday, Lindsay Lohan n’a pas supporté la pression et a fini par sombrer. Elle est ainsi passée de la petite fiancée des États-Unis à son opposée.

En 2004, surfant sur sa popularité, Lindsay Lohan a sorti son premier album intitulé Speak. Il sera suivi un an plus tard de A Little More Personal. Malheureusement, celle qui prévoyait de sortir un troisième album n’a jamais pu aller au bout de sa démarche.

Bossy, paru en 2008, est le dernier single que les fans de la jeune femme ont pu entendre d’elle avant sa longue traversée du désert.

Lindsay Lohan revient avec son titre Xanax

C’est sur son compte Instagram que Lindsay Lohan faisait comprendre à ses fans qu’un nouveau single allait bientôt être dévoilé. Elle vient de le poster avec, en guise de clip, une succession de vidéos personnelles.

En légende, Lindsay Lohan a écrit :

Cette vidéo est une compilation de moments de vie, famille, amour. C’est aller de l’avant et laisser le passé derrière. Vivre et être heureux, libéré de la peur. Être reconnaissant et ouvrir ses yeux devant les opportunités au lieu d’engourdir nos esprits.

https://www.instagram.com/tv/B2xq9_cBxq0/?utm_source=ig_embed

Le titre de la chanson Xanax fait référence au médicament du même nom prescrit pour soulager les symptômes liés à l’anxiété et au trouble panique.

Est-ce le début d’une nouvelle ère pour la chanteuse et actrice de 33 ans ?

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :