Léna Situations sur le harcèlement et la déprime traversée : « T’as peur qu’on vienne te tuer… »

Léna Situations sur le harcèlement et la déprime traversée : « T’as peur qu’on vienne te tuer… »
Léna Mahfouf, alias Léna Situations, est revenue sur la raison pour laquelle elle avait proposé moins de contenu sur sa chaîne Youtube ces derniers temps. Le sujet est bouleversant.

Léna Situations, de son vrai nom Léna Mahfouf, est l’une des youtubeuses les plus connues de sa génération. Suivie par plus de 2,26 millions de personnes sur la plateforme de vidéos, elle est également devenue une influenceuse réputée avec 3,8 millions d’abonnés sur Instagram.

Mais ces derniers temps, les internautes ont pu remarquer que la jeune femme de 24 ans avait posté moins de vidéos qu’auparavant sur Youtube. Elle s’en explique aujourd’hui.

Lena Situation
Lena Situation @DR

Des critiques de plus en plus présentes

Ce dimanche 31 juillet 2022, Léna Situations a posté une vidéo intitulée « Les chiens aboient, la caravane passe ». Dans celle-ci, elle explique alors ce qu’elle a traversé ces derniers temps. Elle qui a commencé à faire des vidéos avec énormément d’enthousiasme et de positivité, a fini par voir sa bonne humeur être piétinée par les haters.

Une fois que tu es lancée et que tu fais ta petite course, on vient un peu te mettre de plus en plus de bâtons dans les roues. On va essayer de couper ton élan.

a-t-elle d’abord expliqué, sachant qu’étant de plus en plus populaire elle allait être plus exposée aux critiques.

Ça fait partie du jeu. […] Ce qui est assez particulier c’est que quand tu fais des vidéos qui sont plus basées sur le lifestyle, on va venir t’attaquer sur des choses qui sont très personnelles étant donné que tu montres ta vie.

Une haine qui dépasse les frontières du virtuel

Elle explique que tout a commencé l’été dernier. Elle reprend ses fameux blogs d’août et se retrouve dans une polémique.

Je me suis pris une patate le jour où la haine que je ne connaissais que sur Internet […] a dépassé le monde virtuel pour se retrouver devant chez ma mère.

Certaines personnes appuyaient sur l’interphone de sa maman pour la harceler. Ils l’ont même appelée sur son téléphone au point qu’elle s’est vue dans l’obligation de couper sa ligne.

Tout ça ça a duré trois jours sur Twitter, sauf que moi, ce coup-là n’a pas duré trois jours. […] Évidemment tu as peur pour ta sécurité et pire […] imagine il se passe quelque chose à tes proches, juste parce que tu fais des vlogs sur Internet.

Léna Situations décide alors de se changer les idées et d’aller grimper le Kilimanjaro avec son compagnon avant d’aller aux États-Unis avec celui-ci. Cependant, cette sortie a été organisée en même temps que le Ballon d’or où elle avait été invitée. Le fait qu’elle n’y aille pas a de nouveau provoqué la colère de plusieurs internautes qui l’ont alors insultée.

Son compagnon a même reçu des messages lui disant de quitter Léna avec des profils de filles célibataires.

Quand je suis dans la rue, sur ma trott, et qu’il y a des mecs qui viennent me dire « on peut faire un snap ? » Les mecs sont là tout souriant, et après une fois que le snap est allumé : « Regardez avec qui on est. Léna la grosse p*te de Seb La Frite. On te déteste. »

Une dépression causée par la haine des internautes.

Par la suite, à New-York, elle a décidé de couper ses cheveux qui étaient abîmés après avoir été trop souvent lissés pour des shootings. Il n’en fallait pas plus pour qu’elle soit victime de bodyshaming.

On a retrouvé le numéro de téléphone de ma grand-mère qui habite en Algérie, pour l’appeler et lui dire que sa petite fille était une grosse sal*pe.

A force d’encaisser, elle a complètement craqué et n’arrivait plus à rien. Elle a alors plongé dans une dépression et avait perdu toute confiance en elle.

Dès que je disais quelque chose, dès qu’il y avait une phrase qui sortait de ma bouche, je me disais : « Comment ils vont l’interpréter ? Comment ils vont en faire un nouveau sujet ? Comment on va me tailler ? Qu’est-ce qu’ils vont répondre à ça ? Comment je peux être la plus politiquement correcte ? Tu as peur qu’on aille sonner encore une fois chez ta mère, tu as peur qu’on aille s’attaquer à tes proches et t’as peur qu’on vienne te tuer dans la rue.

Aujourd’hui, elle remonte doucement la pente.

Je ne peux pas contrôler la haine qu’il va y avoir sur moi mais je peux contrôler l’impact que ça va avoir sur moi.

Léna Situations déteste le fait que cela ait pu l’impacter au point de ne plus faire ce qu’elle aimait faire le plus au monde. Désormais, elle va de l’avant et reprend le contrôle de son histoire.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :