Léna Situations sait répondre aux hommes qui critiquent sa tenue !

Léna Situations sait répondre aux hommes qui critiquent sa tenue !
Suite à une de ses vidéos, la youtubeuse Léna Situations a reçu une critique parce qu’elle ne portait pas de soutien-gorge. Elle a su réagir à cette attaque.

Un internaute la critique sur le non-port de soutien-gorge

Dernièrement, Léna Situations s’est fait critiquer par un internaute puisque dans une vidéo elle apparaissait sans soutien-gorge sous son tee-shirt. L’internaute lui avait écrit en privé : « Le soutien-gorge, c’est pas une option » accompagné d’un émoji qui vomit.  Aussitôt, la jeune femme a réagi en n’y allant pas avec le dos de la cuillère, comme illustrent ses propos recueillis par Télé Loisirs.

Fermer sa gueule quand il s’agit de dire à une femme ce qu’elle doit porter ou non, c’est pas une option.

La blogueuse lui répond autant par respect pour elle-même que pour ses fans

La jeune Parisienne explique ainsi aux journalistes de Télé-Loisirs que ce genre de commentaire ne la choquait plus. Elle souhaite simplement que les jeunes internautes qui la suivent puissent porter ce qu’ils souhaitent et se sentir à l’aise, surtout en sachant que ce genre de critique n’est pas un cas isolé mais devient de plus en plus monnaie courante.

Cependant, je trouve ça important de rappeler aux jeunes filles et garçons qui me suivent : vous êtes libres de porter ce que bon vous semble. A bon entendeur !

Le hashtag #LenaChallenge pour soutenir Léna Situations contre le bodyshaming

Avant cette polémique, Léna Situations avait déjà été victime de bodyshaming notamment lorsqu’elle avait fait un selfie d’elle-même le 18 mai 2020. L’influenceuse voulait simplement montrer sa joie de la fin du premier confinement avec sa belle robe blanche.

Mais elle avait reçu un certain nombre d’insultes qui ont poussé des internautes à créer le hastag #LenaChallenge. Ils avaient voulu soutenir la jeune femme dans cette épreuve difficile. La youtubeuse avait été choquée par ces critiques car elle pensait la société plus tolérante.

Ce qui l’avait touchée le plus, c’est que des enfants puissent participer à ce genre déchanges violents sur les réseaux sociaux comme la blogueuse l’avait expliqué dans l’émission C à vous :

Ce qui me dérange c’est que quand on m’attaque moi, ça va forcément tomber sous les yeux de petites filles ou de petits garçons qui sont en train de se construire, qui n’ont pas le recul que j’ai aujourd’hui.

Cette youtubeuse finira sans doute par avoir en principal cheval de combat celui de pouvoir être soi-même sans avoir peur du regard d’autrui. Dans une société où l’apparence reste encore très importante, elle aura beaucoup de travail à mener pour réussir à faire changer les choses.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :
Emission(s) liés à cet article :