Leandro Lo : le champion de jiu-jitsu décède après avoir reçu une balle dans la tête

Leandro Lo : le champion de jiu-jitsu décède après avoir reçu une balle dans la tête
Le brésilien 8 fois champion du monde de jiu-jitsu a été tué d'une balle dans la tête le samedi 6 août au matin dans un club de Sao-Paulo. Il avait 33 ans.

Le monde du jiu-jitsu est en deuil. Ce week-end, les fans de sports de combat ont appris avec stupeur la disparition de Leandro Lo. Âgé de 33 ans, le champion du monde a été tué d’une balle dans la tête dans un club de Sao Polo (Brésil). L’auteur du tir serait un policier. Il aurait pris la fuite immédiatement après son geste. Le sportif a été transporté à l’hôpital où il a été déclaré mort.

Attaqué lors d’une soirée en boîte de nuit

Dans la nuit du vendredi 5 au samedi 6 août, Leandro Lo se trouvait dans une boîte de nuit avec des amis. Alors que le sportif profitait de ce moment, le média G1 rapporte qu’un homme serait venu subtiliser une bouteille sur sa table. Leandro Lo aurait immédiatement tenté d’immobiliser l’individu qu’il aurait plaqué au sol. Ils auraient par la suite été séparés et ce dernier aurait dégainé son pistolet avant de viser la tête du champion du monde.

Le criminel a alors pris la fuite. Transporté à l’hôpital Arthur Saboya de Jabaquara après une importante hémorragie, le trentenaire n’a pas survécu à ses blessures. Les secours indiquent qu’il était en état de mort cérébrale lors de son transfert dans l’établissement de soins.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Leandro Lo (@leandrolojj)

Abattu par un policier

Selon les médias brésiliens, le meurtrier présumé de Leandro Lo serait un officier de police. L’homme aurait été identifié quelques temps après les faits. Il serait actuellement toujours en fuite.

leandro-lo
Leandro Lo @Instagram

Depuis l’annonce tragique de la disparition du champion du monde, les hommages se multiplient. Kenny Florian, champion de MMA a qualifié le jeune homme de « légende ».

Sur Instagram, les abonnés du trentenaire ont été nombreux à saluer la mémoire d’un « maestro » et d’un « roi ».

Entre 2012 et 2022, le sportif avait remporté par moins de 13 médailles mondiales.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Leandro Lo (@leandrolojj)

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :