Lana Del Rey est furieuse : Elle revient sur sa phrase choc !

Lana Del Rey est furieuse : Elle revient sur sa phrase choc  !

Lana Del Rey devrait tourner sa langue 7 fois avant de parler. Souvenez-vous, elle avait créé un bad buzz en déclarant qu’elle souhaitait être morte. Aujourd’hui, elle fait machine arrière en revenant sur ses propos. La chanteuse dénonce les questions orientées du journaliste.

Son nouvel album Ultraviolence vient juste de sortir dans les bac. Ses chansons transposent l’univers de la chanteuse, mystère, violence et sombre. La chanteuse américaine revient sur la parution de son interview dans le quotidien britannique The Guardian dans laquelle elle avouait qu’elle aimerait faire partie du club des 27 et:

Etre déjà morte.

La jeune artiste s’est rétractée ce jeudi sur son compte Twitter, avant d’effacer ses tweets accusateurs. Elle accusait le journaliste d’avoir orienté les questions à propos d’elle-même et son rapport à la mort.

Je ne voulais pas faire cette interview

Lana Del Rey n’a pas apprécié de passer pour une chanteuse dépressive   :

Ces questions cachaient peut-être de plus sinistres fins. Ce journaliste fait-il partie de ceux qui cherchent à écrire à tout prix des propos chocs ? Je regrette d’avoir fait confiance au Guardian. Je ne voulais pas faire cette interview mais le journaliste a insisté. Je regrette d’avoir fait confiance au Guardian. Je ne voulais pas faire d’interview, mais le journaliste a été très persistant. Alexis Petridis disait être fan, mais il me cachait ses angles et ses mauvaises intentions. Peut-être qu’il s’agissait de quelqu’un qui s’ennuyait et qui était à la recherche de quelque chose d’intéressant à écrire.

Lana Del Rey a accusé à tort Alexis Petridis et a fini par effacer ses trois tweets. En effet, ce n’est pas Alexis Petridis auquel elle s’est confiée mais Tim Jonze. Ce dernier a tenu à lui répondre sur le site internet de son journal :

Elle ne voulait peut-être pas faire l’interview, mais elle a été de charmante compagnie pendant les 70 minutes de l’entretien. En ce qui concerne mes sinistres ambitions, mes collègues ont refusé de dire à quel point j’étais sinistre, mais ils s’accordent sur un point : je suis loin d’être ambitieux.

Lana Del Rey souhaiterait mettre fin rapidement à cette polémique qui risque fort d’entacher la promotion de son nouvel album.

Bonne nouvelle pour ses fans, on apprend que Lana Del Rey ne veut plus mourir !

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :