L’actrice Christina Ricci détaille les violences conjugales qu’elle a subies et c’est glaçant

L’actrice Christina Ricci détaille les violences conjugales qu’elle a subies et c’est glaçant
Christina Ricci a effectué une nouvelle demande d’ordonnance restrictive à l’égard de son mari auprès du tribunal de Los Angeles et a pour cela détaillé les violences conjugales subies.

C’est un fléau qu’elle a eu à subir et auquel elle aimerait désormais pouvoir échapper à tout jamais. L’actrice Christina Ricci avait demandé une ordonnance restrictive contre son mari, James Heerdegen, en juillet 2020, afin de se protéger contre les violences que celui-ci exerçait à son égard.

Christina Ricci @Sipa
Christina Ricci @Sipa

Elle l’avait obtenue et avait pu souffler un peu ainsi que militer pour le divorce qu’elle a enfin obtenu. Mais le danger ne lui semble manifestement pas écarté puisque l’actrice a réitéré sa demande d’ordonnance restrictive auprès du tribunal de Los Angeles le 19 janvier 2021 et a pour cela détaillé les violences qu’elle a subies.

L’actrice a obtenu que son ex-mari ne puisse pas l’approcher à moins de 100 mètres et qu’il n’ait pas le droit d’approcher leur fils de 6 ans, Freddie, ainsi que le chien de la famille.

Un récit terrifiant

Comme l’ont rapporté TMZ et People, le récit qui a permis l’obtention de cette ordonnance de protection est glaçant. Les menaces et la violence psychologique de James Heerdegen auraient commencé au tout début de leur histoire, alors même qu’elle était enceinte de leur fils. Plusieurs mois après l’accouchement, se serait passé un épisode particulièrement traumatisant qu’elle raconte en détail :

Il me disait que la seule façon pour lui de se sentir désolé était si, un jour, je me retrouvais démembrée en plusieurs petits morceaux. Cette nuit-là, j’ai caché tous les couteaux de la cuisine de l’endroit où nous séjournions. J’ai eu peur pour ma vie, pour la vie de notre fils.

Christina Ricci a demandé le divorce dès décembre 2019, à la suite d’une énième dispute mais la crise du coronavirus est malheureusement passée par là. L’actrice dit s’être retrouvée enfermée du fait du confinement avec son mari violent qui savait de surcroît qu’elle voulait mettre fin à leur union. Un cauchemar puisqu’il se serait concentré « uniquement sur le fait de me punir et de me terroriser 24 heures sur 24. »

Le mari de Christina Ricci continue de nier les faits

Elle a également fait part d’un épisode terrible survenu en juin 2020 où Jales Heerdegen l’aurait poursuivie à travers leur maison afin de l’empêcher de pouvoir joindre les secours. Une fois Christina Ricci rattrapée, il l’aurait traînée à terre par les poignets, occasionnant par là même des blessures dont l’actrice dit encore souffrir aujourd’hui.

La comédienne a également joint des photos à son témoignage, des photos où on peut voir de nombreuses ecchymoses sur son corps. Et le tribunal s’en est manifestement remis à son témoignage au vu du verdict sévère à l’encontre de James Heerdegen qui continue de nier les faits.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :