Kim Kardashian : Auteur d’un livre, un de ses braqueurs se voit privé de ses droits d’auteur

Kim Kardashian : Auteur d’un livre, un de ses braqueurs se voit privé de ses droits d’auteur
Toujours dans l’attente de son procès, Yunice Abbas, un des braqueurs de Kim Kardashian en 2016, a écrit un livre sur le sujet. La justice a décidé qu’il ne toucherait pas ses droits d’auteur.

En 2016, Kim Kardashian a vécu un véritable cauchemar lors de la Fashion Week à Paris. Seule et sans défense, elle a été victime d’un braquage à main armée. Une expérience traumatisante sur laquelle elle s’est déjà confiée à plusieurs reprises en larmes dans les médias.

En plus d’avoir eu peur pour sa vie, elle était également effrayée à l’idée de se faire violer par ces hommes qui étaient venus lui voler ses biens. Ils sont en effet repartis avec près de 9 millions d’euros de bijoux.

Parmi les malfaiteurs se trouvait alors Yunice Abbas, 67 ans, toujours dans l’attente de son procès. C’est dans un livre, intitulé J’ai séquestré Kim Kardashian aux éditions L’Archipel, qu’il a raconté cette sordide histoire.

Ces droits d’auteur qu’il ne touchera pas

L’AFP a pu rapporter ce 10 février 2021, que des avocats ont pu avoir l’autorisation de « saisir les droits » de l’œuvre. Les hommes, déguisés en policiers, avaient pu berner le concierge de l’immeuble de luxe.  Me Henri de Beauregard et Me Mohand Ouidja, les avocats de ce dernier, ont indiqué avoir obtenu « une ordonnance du tribunal judiciaire de Bobigny autorisant la saisie conservatoire des droits. »

Le concierge est révolté par cet ouvrage dans lequel Yunice Abbas parle d’un « coup » parfaitement exécuté.

Notre client juge cette campagne de communication indécente. Il soutient que les individus qui s’en sont pris à lui ce soir-là n’étaient pas de paisibles ‘papys braqueurs’, mais des malfaiteurs déterminés et armés.

Ont déclaré les avocats.

Ils rappellent alors que leur client, veilleur de nuit pour financer ses études à la Sorbonne, avait été « neutralisé par plusieurs personnes sous la menace d’une arme. »

Braquage de Kim Kardashian : Yunice Abbas l’un des braqueurs menace sur le plateau l’un des chroniqueurs de TPMP
Kim Kardashian en mai 2014 à New York @ Getty Images Larry Busacca

Comment cela va-t-il impacter Yunice Abbas ?

Avec cette saisie des droits d’auteur, Yunice Abbas ne pourra pas toucher les droits qui doivent lui être versés.

Ils seraient mis sous saisie jusqu’au jour où ils seraient versés à notre client.

Ont précisé les avocats du veilleur de nuit.

Elle représenterait alors une faible compensation face au préjudice subi.

Touche pas à mon poste n’a d’ailleurs pas manqué de choquer les internautes en invitant le braqueur à venir prendre la parole dans leur talk-show.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :