Kelly Osbourne : Toxicomane, elle se confie sur son combat pour sortir de l’enfer de la drogue

Kelly Osbourne : Toxicomane, elle se confie sur son combat pour sortir de l’enfer de la drogue
Accro à l'héroïne depuis l'adolescence, Kelly Osbourne vient de se confier sur son combat pour parvenir à la sobriété ainsi que ce qui l'a fait "plonger" dans la drogue alors qu'elle n'avait que 13 ans.

Fille d’Ozzy et de Sharon Osbourne, Kelly Osbourne est sous le feu des projecteurs depuis sa plus tendre enfance. Chanteuse, la jeune femme qui vient de changer radicalement d’apparence physique, n’a pourtant pas toujours eu l’existence facile.

Dans un extrait du prochain Facebook Watch Red Table Talk, la jeune femme a avoué avoir sombré dans la drogue et dans l’alcool à la suite d’une intervention chirurgicale alors qu’elle n’avait que 13 ans. Depuis, elle lutte sans relâche pour se débarrasser de ses addictions.

Héroïnomane après une opération

Alosr qu’elle entrait à peine dans l’adolescence, Kelly Osbourne a subi une importante opération des amygdales. À la suite de ce geste, la jeune femme a reçu une prescription de Vicodin, un anti-douleur :

C’était tout ce dont j’avais besoin.

Se remémore-t-elle avant de confier que cet analgésique composé d’hydrocodone et de paracétamol l’avait beaucoup apaisée psychologiquement.

Dès lors, la fille d’Ozzy a tenté de se procurer du Percocet (analgésique narcotique) avant de sombrer dans l’héroïne « parce que c’était moins cher ».

Kelly Osbourne : Toxicomane, elle se confie sur son combat pour sortir de l'enfer de la drogue
Kelly Osbourne évoque ses problèmes de drogue @Instagram

Parallèlement à cette addiction, l’adolescente était également accro à l’alcool comme son illustre papa « le plus gros buveur qu’elle n’ait jamais vu de (sa) vie ».

Dépendante, elle s’est ensuite battue pour pouvoir se débarrasser de ses vieux démons.

Une rechute en avril dernier

À la fin du mois d’avril 2021, Kelly Osbourne a annoncé à sa communauté Instagram être retombée dans la drogue. Après 4 ans de sobriété, la chanteuse « pas fière » souhaitait évoquer son parcours avec « honnêteté ». Si elle avoue se contenter désormais de petites victoires et vivre « un jour à la fois », elle assure « avoir su se remettre sur les bons rails ». 

En 2017, la jeune femme avait trouvé le courage de dire stop à ses addictions après avoir traversé une longue et éprouvante dépression. Aujourd’hui, elle est prête à tous les sacrifices pour atteindre son objectif d’une vie saine.

Kelly Osbourne : Toxicomane, elle se confie sur son combat pour sortir de l'enfer de la drogue
Kelly Osbourne @Instagram

Elle peut compter sur le soutien des ses nombreux fans qui l’encouragent dans sa démarche.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :