Juliette Binoche prend la défense de Harvey Weinstein : « Il a subi assez »

Juliette Binoche prend la défense de Harvey Weinstein : « Il a subi assez »
Juliette Binoche a osé un avis détonnant sur Harvey Weinstein, estimant qu’il avait suffisamment été cloué au pilori.

Voilà des déclarations qui devraient faire grincer des dents. En effet, alors que la 69e édition de la Berlinale est lancée ce jeudi 7 février, l’actrice Juliette Binoche, qui en est la présidente du jury, a tenu à défendre le producteur Harvey Weinstein.

J’essaye de me mettre à sa place

L’ancien magnat d’Hollywood a été rattrapé par des accusations d’agression sexuelle en octobre 2017. Or, sur une question du magazine Variety, Juliette Binoche a estimé qu’il « en avait eu assez ». L’actrice a déclaré que la justice devait à présent faire son travail, ajoutant :

Je crois qu’il a été un excellent producteur et nous ne devons pas l’oublier. Même si cela a été difficile pour certains réalisateurs et acteurs. En particulier les actrices.

Harvey Weinstein a notamment produit Le Patient anglais. Film pour lequel Juliette Binoche a obtenu l’Oscar de la meilleure actrice en 1997. Puis Le Chocolat et Les Amants du Pont-Neuf.

Accusé de harcèlement et d’agressions sexuelles par plus de 80 femmes, dont Angelina Jolie et Ashley Judd, Harvey Weinstein affirme que tous ces rapports sexuels étaient consentis. Dans une interview au journal Le Monde publiée en octobre 2017, Juliette Binoche, avait assuré « ne s’être jamais sentie en danger » quand elle travaillait avec le producteur américain.

J’ai presque envie de lui souhaiter d’être en paix dans son esprit et dans son cœur. J’essaie de me mettre à sa place. Il a subi assez, je crois.

A ainsi déclaré, à la surprise générale, l’actrice ce jeudi.

Toutefois, la comédienne de 54 ans a tout de même affirmé que le mouvement #MeToo était « nécessaire ». Quant à Harvey Weinstein, il est en procès pour agression sexuelle à New-York. Il est, de plus, visé par des enquêtes à Los-Angeles et Londres.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article : ,