Jessica Alba se confie sur son corps « détruit » par ses enfants

Jessica Alba se confie sur son corps « détruit » par ses enfants
View Gallery
2 Photos
Sortie Jessica Alba après son accouchement
Jessica Alba se confie sur son corps « détruit » par ses enfants
Sortie Jessica Alba après son accouchement

jessica Alba
Jessica Alba se confie sur son corps « détruit » par ses enfants
jessica Alba

Jessica avec ses deux filles

Jessica Alba a eu trois enfants et cela a eu un impact sur son physique. Mais l'actrice ne regrette absolument rien !

Jessica Alba est une actrice très connue à Hollywood notamment pour ses rôles dans Dark Angel, les 4 Fantastiques, Sin City ou Machete. Pour ses personnages, son physique avantageux était souvent mis en avant. Mais son corps a changé ces dernières années. Une évolution qui est loin d’être un problème selon elle.

Jessica Alba accepte son corps

C’est dans une interview au magazine américain InStyle que l’actrice américaine se confie. Celle qui est maman de trois enfants explique à quel point son rapport à son corps a évolué.

En y repensant, quand j’ai fait ma première couverture pour InStyle, je n’avais pas confiance en moi. J’avais l’impression de devoir être quelqu’un que je n’étais pas pour être acceptée. Je laissais les autres me définir. Mais aujourd’hui, qui suis-je? Je n’en ai plus rien à f***. J’ai trois enfants. Ils ont détruit mon corps, et ça ne me dérange pas. Et je sais que je suis intelligente. Je me fiche de ce que les autres pensent de moi. Je vais bien.

Surtout, elle se sent encore très sexy, à l’aise dans son corps.

C’est normal d’être sexy. Je peux porter une jupe courte ou de gros imprimés si j’en ai envie. Je peux afficher ce que je veux, couvrir ce que je veux, et me sentir bien dans ma peau. Si j’avais été plus jeune, j’aurais probablement été obsédée par les régimes et le sport, mais maintenant je me dis: ‘Voilà où j’en suis. C’est ma vie. Et ça, c’est mon corps.

Quoi qu’il en soit, l’actrice est toujours aussi sublime !

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :