Jérémy Ferrari revient sur sa tentative de suicide : « Je ressens à ce moment-là de la joie »

Jérémy Ferrari revient sur sa tentative de suicide : « Je ressens à ce moment-là de la joie »
L’humoriste Jérémy Ferrari s’est confié sans détour sur son alcoolisme et sa tentative de suicide pour Sept à huit sur TF1 ce dimanche 29 mai 2022.

Si Jérémy Ferrari a choisi l’humour comme métier, cela ne veut pas pour autant dire qu’il passe sa vie le sourire aux lèvres. Révélé dans On ne demande qu’à en rire sur France 2, Jérémy Ferrari a depuis connu de nombreux succès et une carrière qui fait rêver de nombreux humoristes. En tournée avec son spectacle Anesthésie générale jusqu’en 2024, il a su se faire une place dans le cœur des Français.

Caractérisé par son humour noir, il se confie désormais sur une période sombre de sa vie qui aurait pu lui coûter la vie.

Jérémy Ferrari @DR

Une terrible tentative de suicide

Ce dimanche 29 mai 2022, Jérémy Ferrari était l’invité de Sept à huit sur TF1. L’occasion pour l’humoriste de se confier sans détour sur l’alcoolisme dont il a longtemps souffert. S’il s’était plongé dans l’alcool, c’était avant tout pour combattre une dépression accompagnée de nombreuses crises d’angoisse.

Cela l’avait même entraîné à une tentative de suicide dans le sud de la France. Il s’est livré à ce sujet :

Donc je me mets au bord de la fenêtre […] je suis très, très haut. Alors je ne sais pas exactement à quel étage mais je sais que je suis au dernier étage de l’hôtel. Je ne vois plus que le vide et j’ai envie de sauter. Et ce que je ressens à ce moment-là c’est de la joie. Tous les problèmes qu’on a dans la vie n’ont plus d’importance, je vais simplement un peu pousser sur mes mains et dans quelques secondes cette souffrance va disparaître.

Fort heureusement, il ne s’est pas laissé aller à cette envie du moment.

Je vais fermer les yeux et je vais commencer à pousser sur mes mains pour tomber et tout à coup je suis terrorisé. Donc je tremble et je dis à Michael [un ami, ndlr] : ‘fais-moi rentrer, je vais tomber, je vais tomber comme si on m’avait mis là sans mon avis. Et je dis à Michael, ‘il faut m’enfermer je vais sauter’.

Une nouvelle vie

Sobre depuis 6 ans maintenant, Jérémy Ferrari va bien mieux. Il a su remonter la pente, notamment après avoir enfin pu être correctement diagnostiqué. En effet, en cure de désintox, des psychiatres lui disent alors :

« Vous êtes obsessionnel compulsif, obsessionnel idéatif, vous avez un trouble de l’attention avec l’hyperactivité, vous êtes HP, Haut Potentiel, une forme de surdouance »

Comme il a pu le confier dans le Jarry Show au mois de février dernier.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Audrey Crespo-Mara (@audreycrespom)

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :