Jean-Marie Bigard sur le pass sanitaire : « C’est la dictature en marche »

Jean-Marie Bigard sur le pass sanitaire : « C’est la dictature en marche »
Jean-Marie Bigard s’est expliqué sur le plateau de TPMP après avoir comparé ce week-end l’établissement d’un pass sanitaire à l’étoile jaune portée par les Juifs durant la Seconde guerre mondiale. 

Cela fait bien longtemps que Jean-Marie Bigard a basculé et que son humour n’est plus ce qui lui assure une renommée. Figure proéminente de la protestation contre toutes les mesures prises par le gouvernement depuis le début de la pandémie de Covid, l’humoriste/polémiste clame son mécontentement sur tous les toits.

Jean-Marie Bigard persuadé d’être "un ennemi" pour Emmanuel Macron
@BestImage

Jean-Marie Bigard dérape

Et le week-end du 22-23 mai, il était à une manifestation place du Trocadéro d’anti-vaccins et opposants au pass sanitaire. Jean-Marie Bigard a même fait bien plus qu’être simplement présent à ce rassemblement. Il a en effet pris la parole à la tribune. C’est à ce moment-là qu’il a d’ailleurs clairement dérapé. Il s’en est tout d’abord pris au ministre de la Santé, Olivier Véran, l’insultant :

Il a du sang sur les mains, ce mange-m*rde.

Avant de se lancer dans une comparaison plus que déplacée sur le pass sanitaire qui va être mis en place :

Je vais guérir tout seul avec mes anticorps, j’ai pas besoin qu’on m’injecte une m*rde qui ne va m’apporter que des emmerdements ! Il faut absolument mettre un signe distinctif comme on a fait avec les juifs pendant la Seconde guerre mondiale.

Aucun regret pour autant

Des propos qui ont logiquement indigné, notamment le ministre de la Justice, Éric Dupond-Moretti qui a dit trouver ces propos « atterrants ».

Mais Jean-Marie Bigard n’en démord pas. Invité le 24 mai sur le plateau de TPMP pour s’expliquer, l’humoriste a fait un nouveau parallèle entre le pass sanitaire et la collaboration sous la Seconde guerre mondiale.

Il a poursuivi par ces mots :

On a quand même le ministre de la Santé qui nous dit que les personnes qui ne seront pas vaccinées seront défavorisées. C’est la dictature en marche.

S’est ensuite engagé un véritable dialogue de sourds entre Jean-Marie Bigard et Jean-Paul Hamon. Ce dernier est un médecin de renom lui aussi présent sur le plateau pour parler du pass sanitaire et de la vaccination. Une discussion où Jean-Marie Bigard n’a pas hésité à ramener nombre de théories défendues par les complotistes pour s’opposer au vaccin contre le Covid-19...

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :