James Blunt atteint du Covid-19 : Le traitement fait rétrécir ses parties intimes

James Blunt atteint du Covid-19 : Le traitement fait rétrécir ses parties intimes
Contaminé par le Covid-19, le chanteur James Blunt doit en plus faire face aux effets secondaires de son traitement. Des effets indésirables qui auraient atteint les parties intimes du chanteur.

James Blunt a attrapé le coronavirus. Le chanteur anglais qui a dû lutter contre le virus doit en plus faire face aux effets indésirables de son traitement.

James Blunt : positif au Covid-19

Le Covid-19 continue de faire des victimes. Depuis le début de la pandémie en février 2020, personne ne semble échapper au virus. Ainsi anonymes et célébrités sont sur une pied d’égalité face aux vagues épidémiques qui se succèdent.

Après le président de la République ou encore le prince William, c’est au tour d’un chanteur célèbre d’être atteint par le virus. Depuis 2004, James Blunt est considéré comme l’une des plus belles voix de la chanson anglaise. Alors qu’il vient de reprendre les concerts, l’interprète de « Goodbye my lover » poursuit une belle carrière qui a été quelque peu freinée. Et pour cause, le chanteur a lui aussi été confirmé positif au Covid-19.

Mauvaise nouvelle pour les fans ! Le chanteur anglais, James Blunt, a donc été atteint par le Covid-19. Alors qu’il devait entamer sa tournée avec une première représentation au Royal Albert Hall à Londres, vendredi 23 juillet dernier, le chanteur a eu bien du mal à assurer sa représentation. Dans un but de transparence totale, l’interprète de « You’re Beautiful » s’est expliqué auprès de son public :

La seule chose dans mon agenda pendant un an et demi c’est ce concert et deux semaines avant j’ai eu le Covid. Je me suis dit que ça irait, mais finalement ça a atteint mes poumons (…) ma voix est foutue.

Les effets secondaires du traitement

Visiblement démoralisé, le mari de Sofia Wellesley aurait en plus contaminé deux de ses musiciens ainsi que deux membres de son équipe. Contrairement à lui, ces derniers avaient tous eu leurs deux doses de vaccins. Ils ont donc été beaucoup moins atteints que l’artiste de 47 ans qui doit en plus faire face aux effets secondaires de son traitement.

Maintenant je suis sous stéroïdes et mon petit engin est devenu petit. Je veux dire, encore plus petit.

Pourtant, il a choisi de maintenir son concert. Fortement atteint, le chanteur a eu beaucoup de mal à aller au bout de sa performance. En plus d’avoir du mal à s’exprimer, le chanteur britannique toussait régulièrement. Mais rien ne semble entacher son sens de l’humour ! On lui souhaite un bon rétablissement.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :