Jamel Debbouze : Sa soeur et son beau-frère mêlés à une affaire de violence et escroquerie ?

Jamel Debbouze : Sa soeur et son beau-frère mêlés à une affaire de violence et escroquerie ?
Nawel Debbouze, la petite soeur de Jamel Debbouze, et son compagnon son actuellement dans la tourmente. En effet, le couple serait visé par une affaire de violence mais également d'escroquerie. On vous explique tout...

C’est l’autre star de la famille Debbouze. Nawel Debbouze, la petite soeur de Jamel Debbouze, est mannequin mais également styliste. Malheureusement, si elle fait aujourd’hui parler d’elle, c’est pour une terrible affaire.

Ce sont nos confrères du magazine Public qui rapportent cette histoire dans leur dernier numéro, en vente dans les kiosques depuis ce vendredi 11 juin 2021. Ainsi, ils révèlent que la jeune femme et son compagnon, Fouad Ben Kouider, seraient mêlés à une affaire « alliant escroquerie et violence ».

Un employé blessé ?

Jad Rozz, un commercial de 27 ans qui aurait été embauché par Nawel Debbouze afin de travailler pour son salon de coiffure situé au Maroc, aurait porté de lourdes accusations contre le couple. S’il se réjouissait de rejoindre cette aventure, il aurait vite déchanté.

En effet, une source confie au magazine :

Il devait être joignable H24, pour l’équivalent de 600 euros mensuels. On lui a fait miroiter plus de collaborations, via les sociétés de la famille.

A cela s’ajoutent ses relations tendues avec Fouad Ben Kouider. Ce dernier se serait montré « très agressif »… Ainsi, la situation aurait dégénéré début mai. Alors que Jad Rozz aurait fait part de son mécontentement à son patron, celui-ci se serait montré violent. Le magazine Public rapporte les propos d’un ami de Jad Rozz, à qui il aurait décrit la scène.

L’ami en question a ainsi révélé :

Fouad est devenu fou. Il lui a mis une première droite, puis une deuxième et une troisième. Et un coup de pied. Jad s’est écroulé.

C’est le chauffeur de Fouad Ben Kouider qui serait alors intervenu afin de séparer les deux hommes. Jad Rozz aurait ensuite appelé la police, mais le compagnon de Nawel Debbouze aurait quitté les lieux avant l’arrivée des enquêteurs. Quant à Jad Rozz, il aurait eu 30 jours d’ITT suite à ses blessures, dont le magazine Public dresse la liste : « fracture au visage, huit points sur l’arcade sourcilière, un oeil endommagé et deux dents cassées ».

Une plainte pour « coups et blessures » aurait ainsi été déposée. Mais les ennuis ne s’arrêtent pas là pour Nawel Debbouze et son compagnon. Non, des employés leur réclameraient des salaires non payés, et leur associée, une femme de 38 ans, les accuse d’escroquerie. Le couple aurait abusé de sa confiance « en rachetant, fin 2020, la moitié des parts de son salon pour 1 dirham symbolique, contre la promesse d’investissements futurs ». Des promesses qui n’auraient visiblement pas été tenues.

Fouad Ben Kouider et Nawel Debbouze répondent aux accusations

Alors que de lourdes accusations portent sur le couple, celui-ci s’est également exprimé. Ainsi, Fouad Ben Kouider et Nawel Debbouze ont démenti, auprès de Public, ces accusations et affirment à leur tour être victimes d’une tentative d’escroquerie. Ces derniers pourraient d’ailleurs faire eux aussi appel à la justice et porter plainte pour diffamation et dénonciation calomnieuse… Affaire à suivre donc…

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :