Jacques Brel, un chanteur torturé : Les rares confidences de sa fille

Jacques Brel, un chanteur torturé : Les rares confidences de sa fille
View Gallery
2 Photos
Jacques Brel (1962)
Jacques Brel, un chanteur torturé : Les rares confidences de sa fille
Jacques Brel (1962)

Jacques Brel @ Nationaal Archief

jacques-brel-torture-le-chanteur-comme-on-ne-l-a-jamais-vu
Jacques Brel, un chanteur torturé : Les rares confidences de sa fille
jacques-brel-torture-le-chanteur-comme-on-ne-l-a-jamais-vu

France Brel @D.R

Jacques Brel était un homme torturé comme en témoigne sa fille France dans une interview. Malgré les succès et son image presque parfaite, le chanteur était en proie aux démons et voulait absolument le cacher.

Jacques Brel était un homme torturé, comme en témoigne sa fille France dans une interview. Malgré les succès et son image presque parfaite, le chanteur était en proie aux démons et voulait absolument le cacher.

Un père presque parfait

Interviewée par Sudpresse, France, la fille du célèbre Jacques Brel, a voulu rendre hommage au chanteur, non sans révéler quelques secrets. Décédée en 1978, la star n’a pas été oubliée et ses nombreuses rengaines résonnent encore dans la tête des Français.

Pourtant, à la fin de sa vie, Jacques Brel était terrassé par la maladie. Epuisé par un cancer du poumon, il avait néanmoins profité de ses derniers jours pour aller vivre en bateau avec sa fille. Des derniers moments d’intimité qui ne se sont pas du tout passés comme prévu. France Brel raconte :

Le voyage était suicidaire. […] C’est un homme comme les autres hommes. On est loin de l’image de l’homme qui part vivre son aventure rêvée et qui vit heureux en pleine mer.

Jacques Brel torturé: le chanteur comme on ne l'a jamais vu
Jacques Brel @ Nationaal Archief

Selon Voici, les relations entre les deux voyageurs, épris de liberté mais pourtant enfermés sur une petite embarcation, n’étaient pas au beau fixe :

Sur l’embarcation, les tensions y étaient si vives que Jacques Brel avait même fini par débarquer son enfant.

Des souvenirs doux et amers à la fois que France, du haut de ses 67 ans, souhaite désormais partager dans un long-métrage. C’est, selon elle, une nécessité de dévoiler la véritable personnalité du chanteur :

Tout le monde parle de lui avec respect, il n’y a pas de polémique, mais je voulais absolument montrer qu’il avait une part d’ombre, ce qu’on a tous.

Jacques Brel torturé: le chanteur comme on ne l'a jamais vu
France Brel @D.R

Une relation particulière

Il faut dire que les rapports entre France et son père n’étaient pas toujours des plus aimants. Jacques Brel, dédié corps et âme à son métier, n’était jamais présent pour éduquer son enfant. Dans un entretien accordé à Version Femina, France se souvient :

Je ne sais pas ce qu’est un père au quotidien. Contrairement à d’autres hommes, il ne s’en cachait pas. Il était habité par quelque chose plus fort que lui. C’est lui qui m’a demandé un jour de ne plus l’appeler « papa ».

Un geste étrange et qui n’a pas été sans conséquence pour la suite. Néanmoins, France lui a facilement pardonné, tant il rattrapait le temps perdu lorsqu’il était enfin à la maison, avec son épouse Miche :

Lorsqu’il était avec nous, il était bien là. J’adorais parler avec lui, écouter ses chansons. Au restaurant, quand nous étions avec lui, par discrétion, il se plaçait toujours dos à la salle pour ne pas être reconnu et refusait alors les autographes parce qu’il était en famille.

Une attention touchante et une relation déséquilibrée, mais respectueuse qui montre à quel point Jacques Brel était un brave homme. Car c’est cela que sa fille veut montrer : un homme en pleine lumière, mais qui cache de nombreux secrets lorsqu’il est en publique. Auriez-vous pensé que le célèbre Jacques Brel était si spécial ?

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :